Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de Culture




Livre
 
La 2ème édition de la Foire du livre arabe s'est ouverte lundi à Rabat sur un appel pour le renforcement de la présence de la langue arabe dans le paysage linguistique national, caractérisé par sa diversité enrichissant l'identité marocaine unifiée.
Organisé jusqu'au 19 courant à l'occasion de la commémoration de la Journée mondiale de la langue arabe, célébrée le 18 décembre de chaque année, cet évènement constitue l'occasion de mettre en valeur la langue arabe comme l'une des langues qui a contribué à l'édifice de la civilisation humaine dans ses diverses manifestations littéraires et scientifiques, ont souligné les intervenants à la séance d'ouverture.
La foire est initiée par l'Institut d'études et de recherches pour l'arabisation en partenariat avec le ministère de la Culture et avec le soutien du Conseil de la communauté marocaine à l'étranger, le Conseil de la ville de Rabat et l'arrondissement de Rabat-Agdal.
Prendront part à la deuxième édition de la Foire du livre arabe à Rabat, près de 50 exposants, représentant des maisons d'édition marocaines et arabes, des institutions universitaires et des institutions officielles, outre les organisations de l'UNESCO, l'ALECSO et l'ISESCO.
 
Archives
 
La famille de feu Mohamed Larbi Messari, historien, homme politique et ancien ministre de la Communication, a confié aux Archives du Maroc un fonds important d'archives diverses du défunt.
Ce don est le fruit de la prise de conscience de la famille Messari de l'intérêt des archives privées en tant que composante de la mémoire collective nationale, indique, lundi, un communiqué des Archives du Maroc.
Par ce geste, poursuit la même source, la famille Messari entend pérenniser le nom, la mémoire et l'oeuvre d'un intellectuel marocain d'une grande renommée, notant que l'institution Archives du Maroc s'est engagée à garantir la préservation de ces archives afin de les transmettre aux générations futures sous l’appellation "Fonds Mohamed Larbi Messari".
A cette occasion, Mouna Messari, fille de Mohamed Larbi Messari et représentante de la famille Messari, et Jamaâ Baida, directeur des Archives du Maroc, ont signé une convention de don, à l'occasion de la Journée nationale des archives qui a eu lieu le 30 novembre dernier, précise le communiqué, ajoutant que le directeur des Archives du Maroc a tenu à exprimer sa profonde gratitude à la famille Messari pour cette initiative citoyenne, fidèle aux idéaux de feu Mohamed Larbi Messari.

Mercredi 16 Décembre 2015

Lu 136 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs