Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Boufal meilleur joueur africain de Ligue 1

Une récompense pour faire monter la cote du néo international marocain




Jamais deux sans trois. Après Marouane Chamakh en 2009 et Younès Belhanda en 2012, c’est au tour du néo international marocain, Soufiane Boufal de décrocher le titre de meilleur joueur africain de Ligue 1, récompense décernée par RFI et France 24.
Avec un total de 189 points, le joueur marocain du LOSC a devancé le Sénégalais Cheick Ndoye (108 pts) et l’Algérien Rachid Ghezzal (81 pts) sociétaires respectivement d’Angers et de Lyon.
Au Top 10, l’on trouve aussi dans l’ordre, Vincent Enyeama (Nigeria/Lille: 71 points), Serge Aurier (Côte d'Ivoire/Paris Saint-Germain: 61 points), Benjamin Moukandjo (Cameroun/Lorient : 20 points), Moustapha Bayal Sall (Sénégal/Saint-Etienne : 8 points), Cheick Diabaté (Mali/Bordeaux : 6 points), Abdul Majeed Waris (Ghana/Lorient : 5 points) et Floyd Ayité (Togo/Bastia : 1 point).
Cette consécration, qui porte le nom du regretté Marc-Vivien Foé, l’ex-international camerounais décédé en plein match de la Coupe FIFA des Confédérations, se veut donc comme un prix amplement mérité par le jeune footballeur marocain qui, lors de cette saison, est parvenu à se faire un nom en championnat français pour susciter les convoitises des grosses écuries du football européen prêtes à mettre le paquet pour s’attacher ses services.
Bien avant sa blessure qui l’a acculé à des vacances précoces, Soufiane Boufal s’était montré comme l’élément clé du club lillois, en étant buteur 11 fois et passeur décisif à cinq reprises. Des performances qui lui ont valu, comme précité, de taper dans l’œil de nombreux superviseurs et recruteurs de grands clubs du Vieux Continent. Le dernier à rejoindre la liste est le vainqueur de la Premier League, Leicester, intéressé par Boufal, au cas où l’Algérien Riad Mehrez décrocherait un contrat sous d’autres cieux.
Hormis Leicester, c’est encore la piste anglaise qui se précise à l’approche de l’ouverture du marché estival des transferts, avec notamment des clubs comme Tottenham, Arsenal ou encore les deux Manchester United et City qui n’ont pas tourné la page Boufal. De grosses pointures auxquelles s’ajoutent les Allemands du Borussia Dortmund, les Italiens de l’Inter Milan, sans omettre le Paris Saint-Germain qui pourrait à tout moment entrer en course, sachant que le champion de France est prêt à casser de nouveau sa tirelire en vue de revoir et d’étoffer davantage son effectif par des joueurs de talents capables de mener l’équipe vers son objectif principal : la consécration en Ligue des champions.
Ce qui est sûr, c’est que le passage de Boufal à Lille touche à sa fin. Il ne s’agit plus de spéculation mais du sérieux, surtout après la déclaration faite par le président du LOSC, Michel Seydoux, au bihebdomadaire spécialisé, France Football. Sans détour, celui-ci avait affirmé :«Retenir Boufal cet été ? C'est techniquement impossible. Bien sûr que c'est triste, mais le fossé se creuse très vite avec les Anglais. C'est écrit qu'on ne pourra pas le garder. Mais ça, je le savais en arrivant. Ça fait partie du fonctionnement d'un club français».
Les propos de Michel Seydoux ont corroboré donc la déclaration faite auparavant par l’entraîneur du LOSC, Fréderic Antonetti, qui voit sa coqueluche la saison prochaine sous d’autres couleurs, en dépit de son contrat qui n’expirera qu’en juin 2019 et d’une clause libératoire estimée à 20 millions d’euros. Une somme qui ne devra nullement intimider les clubs d’outre-manche qui ne trouveront aucun mal à soulager leurs trésoreries pour s’assurer les services de Boufal.
Les dirigeants lillois sont sur la bonne voie de réussir l’une de leurs meilleures affaires. Avec ce Prix de meilleur joueur africain de Ligue 1 et son statut d’international, la cote de Soufiane Boufal, félicité d’ailleurs par le président de la FRMF, Fouzi Lakjaâ, est faite pour monter en hausse, tant que les offres ne manquent pas pour le natif de Paris un 17 septembre 1993.
A noter que Soufiane Boufal, forfait pour les prochains matches des éliminatoires de la CAN 2017, est désormais le troisième joueur du LOSC à avoir remporté ce prix après l’Ivoirien Gervinho en 2010 et 2011, et le Nigérian Vincent Enyeama  en 2014.
Toujours au registre des distinctions, il convient de rappeler en dernier lieu la consécration du joueur de FC Twentee, Hakim Ziyech, élu meilleur footballeur de l’Eredivisie, lui aussi, pressenti sous le maillot d’un nouveau club.

Pour El Mundo, Youssef El Arabi est un joueur clé du FC Grenade

L’international marocain Youssef El Arabi est considéré désormais comme "un joueur clé" du club espagnol du FC Grenade qui a réussi dimanche à assurer le maintien en première division du championnat espagnol de football, écrit lundi le journal El Mundo.
Grâce aux buts de Youssef El Arabi, notamment celui marqué dimanche contre le FC Séville, le club andalou peut continuer à jouer la saison prochaine parmi l’élite du football espagnol, souligne El Mundo dans sa page sportive.
Le quotidien espagnol précise que l’équipe andalouse a pu ainsi garantir sa présence parmi les grands du football espagnol après sa large victoire face au FC Séville (4-1), avant de disputer le week-end prochain un match important contre le FC Barcelone qui cherchera à conserver son titre de champion d’Espagne.
L’attaquant marocain est devenu le meilleur buteur de l’histoire de Grenade en Liga avec un total de 35 buts, dont 16 marqués durant la saison actuelle, battant ainsi le record du buteur mythique de cette équipe, Enrique Porta.
Il a également battu le record du légendaire Larbi Ben Barek, qui a joué dans les années 50 pour l’Atlético de Madrid, comme meilleur buteur marocain en championnat espagnol.

Mohamed Bouarab
Mercredi 11 Mai 2016

Lu 1683 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs