Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bons baisers de Russie




Bons baisers de Russie
Depuis que la trêve a volé en éclats dans le bassin industriel russophone du Donbass à l'est de l'Ukraine, la guerre qui se voulait d’un cessez-le-feu à soubresauts, en violation des accords de Minsk de part et d’autre, a, à petit feu, bouillonné pour  atteindre tout son paroxysme aujourd’hui.
 Le conflit fratricide depuis son début a déjà fait plus de cinq mille cinq cents morts et mis hors de leur foyer plus d’un million de civils.
Cette dramatique situation qui n’ose se décrire ni de guerre civile pour les rebelles séparatistes ni par procuration pour le régime de Kiev n’a qu’une malédiction, celle d’être attisée par une influence étrangère, comme au beau vieux temps d’une certaine  guerre froide. 
D’un côté, on a Moscou qui n’a jamais pardonné l’émancipation de la vassalité d’un territoire qui, en temps et espace, a toujours semblé lui appartenir et qui d’une suite d’idées à l’annexion de la Crimée, ampute, impunément sur le terrain et avec tous ses meilleurs moyens, l’Ukraine de son Oriental, un peu comme pour recoller les morceaux perdus d’un bloc qu’une certaine perestroïka, naguère, avait fait éclater. 
En face, un pantin, l’Ukraine et des Occidentaux et à leur tête les USA. En dépit de sanctions économiques certes, douloureuses à l’encontre de la Russie de Poutine mais, in fine, pas si fatales pour le sou, ils se déclarent impuissants à mettre en œuvre les engagements pris et frileux, au contraire du vis-à-vis, ils n’osent pas mettre le doigt dans l’engrenage.
La réconciliation entre le Donbass insurgé et Kiev s’en voit, de jour en jour, repoussée. Elle n’est pas pour demain la veille.  

Mohamed Jaouad Kanabi
Vendredi 6 Février 2015

Lu 332 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs