Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bonne saison pour la filière oléicole à Sefrou

Une performance imputée essentiellement aux conditions climatiques favorables




Bonne saison pour la filière oléicole à Sefrou
La production oléicole dans la province de Séfrou s’est élevée à 44.200 tonnes durant la saison agricole 2012-2013, soit 35% de la production de la région Fès-Boulemane.
Selon des données de la délégation provinciale de l'Agriculture, la filière oléicole au niveau de la province de Séfrou occupe une superficie de 29.140 ha, soit 82% de la superficie totale arboricole de la province, avec des rendements de 2 à 4 t/ha en terre irriguée et de 1,2 à 2 t/ha en bour.
La production oléicole annuelle de la province, qui génère quelque 1.467.000 journées de travail, se répartit entre la trituration de 8.000 tonnes d'huile, soit 90%, l'autoconsommation (5%) et les conserves (5%).
La capacité de transformation de la filière s'élève à 67.000 t, à travers l'exploitation de 32 unités modernes et semi-modernes et 137 unités traditionnelles, précise la même source. 
Le document de la délégation explique cette performance notamment par les conditions climatiques favorables, l'existence de producteurs pilote et la proximité des marchés pour l'écoulement de la production, outre l'existence d'organisations professionnelles et de coopératives dotées d'un savoir-faire local bien développé.
Il relève aussi les multiples contraintes dont pâtit le secteur de l'olivier au niveau de la province, notamment le manque d'organisations professionnelles, la sous-utilisation des intrants et des opérations d'entretien, les difficultés de commercialisation et la faiblesse des investissements.
La production oléicole dans la région de Fès-Boulemane est estimée à 135.090 tonnes durant la saison agricole 2012-2013, avec des rendements moyens oscillant entre 1,9 et 3,5 t/ha, selon la délégation régionale de l'Agriculture. La filière oléicole occupe une superficie de 75.170 ha, soit la deuxième position après les céréales, avec environ 23% de la superficie arable utilisable (SAU) de la région.
Les vergers oléicoles régionaux sont relativement jeunes, dont 46% sont d'âge inférieur à 15 ans, et sont dominés par la variété «Picholine marocaine» avec 87% de la superficie totale.
La filière oléicole dispose de plusieurs atouts dans la région, dont les conditions édaphiques favorables aux plantations oléicoles, une bonne infrastructure de transformation et une main-d'œuvre bon marché, outre les importantes aides financières accordées par l'Etat en vue de la promotion des plantations oléicoles et l'encouragement de la création des vergers oléicoles. 

Jeudi 9 Janvier 2014

Lu 418 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs