Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bilek: “Vraiment pas la peine” de siffler Baros




Bilek: “Vraiment pas la peine” de siffler Baros
Le sélectionneur
de la République Tchèque a défendu son attaquant Milan Baros, sifflé -comme
lui-même- par ses
propres supporteurs malgré la victoire contre la Grèce (2-1) due à «un excellent départ», a dit Michal Bilek mardi à Wroclaw en conférence de presse.

Comment analysez-vous le match?

«Nous avons pris un excellent départ, nous avions bien commencé contre la Russie aussi, mais cette fois, nous avons eu la chance de marquer. Notre première période a été très bonne, nous avons très bien fait circuler le ballon. C’était plus dur en seconde période car (Tomas) Rosicky ne pouvait plus jouer (tendon d’Achille). Puis, nous avons concédé un vilain but qui a permis aux Grecs de revenir, sur une erreur, Petr Cech n’a pas bien communiqué avec Tomas Sivok. Mais même si nos adversaires ont poussé, ils n’ont plus eu d’occasions ensuite. Notre défense a été très bonne aujourd’hui. Je suis content, car nous avions une grosse pression, nous savions que l’Euro était fini pour nous en cas de défaite.»

Est-ce que le repositionnement de Tomas Hübschman et Petr Jiracek à droite ont été décisifs?

«Nous avions perdu trop de balles contre la Russie, nous voulions fermer la défense avec Hübschman, et dans ce schéma, Jiracek a évolué dans une position inhabituelle, puisqu’il joue plutôt à gauche ou au milieu. Il a très bien joué, il a couru le long de la ligne, mais c’est parce qu’il est un très bon footballeur. Et ce soir, je suis content de tous les joueurs.»

Baros et vous-même avez été sifflés, qu’en pensez-vous?

«Je sais que je ne suis pas populaire, mais que voulez-vous que j’y fasse? Pour Baros, il ne mérite pas ça, il a tout de même marqué 41 buts pour l’équipe nationale. Je regrette qu’ils le sifflent, nos supporteurs ont créé une ambiance fantastique, mais ça, ce n’est vraiment pas la peine. C’est un sport d’équipe, même les autres joueurs sont énervés par ça. Tous les joueurs ont besoin du soutien des supporteurs, même quand ils sont moins en réussite.»

AFP
Jeudi 14 Juin 2012

Lu 171 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs