Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bilan peu flatteur, selon le CDVM : Trop de sociétés cotées tardent à publier leurs résultats




Bilan peu flatteur, selon le CDVM : Trop de sociétés cotées tardent à publier leurs résultats
Le CDVM vient de publier l'état des lieux concernant les pratiques de la communication financières des sociétés financières cotées en bourse. Un rapport qui donne une idée exacte du comportement des sociétés cotées à la Bourse de Casablanca, en termes de communication financière, en évaluant le respect par elles des obligations d'information en termes de ponctualité et  d'exhaustivité.
S'agissant du dépassement des délais de publication, le rapport indique qu’en 2011, 50% des émetteurs ont attendu le dernier jour du délai réglementaire de publication pour publier leurs comptes, contre 82% en 2010.
D'autre part, au titre du même exercice, 82% d'émetteurs ont procédé à la publication des comptes consolidés en même temps que les comptes sociaux, contre 79% au titre de 2010.
Concernant le respect de l'exhaustivité des publications financières, le CDVM rappelle que le contenu de l'information périodique correspond à des canevas dont la liste est arrêtée par le CDVM et indiquée au niveau de la circulaire consolidée. Cette analyse révèle que la majorité de ces émetteurs ont régularisé dans les délais convenus leurs situations en procédant à des publications complémentaires, à l'exception de quelques émetteurs (8%) qui ont enregistré certaines omissions, il s'agit notamment de la non- publication de: l'attestation ou le rapport des commissaires aux comptes,   le périmètre de consolidation, le tableau des titres de participation,  l'état des dérogations comptables.
Par ailleurs, au titre des résultats 2011, quatre émetteurs ont publié des états comportant des erreurs de présentation. Les émetteurs concernés ont été également saisis par le CDVM pour des publications rectificatives.Au niveau des comptes consolidés, le rapport souligne qu'en 2011, le nombre d'émetteurs assujettis à la consolidation est de 50 contre 42 au titre de l'exercice 2010. 24 d'entre eux ont opté pour les normes IFRS contre 21 au titre de 2010, et 2 émetteurs non assujettis à la consolidation, publient des comptes consolidés à titre volontaire.
A ce propos, il indique qu'en 2011, les commissaires aux comptes de 26 émetteurs ont formulé des réserves et / ou observations sur les états financiers publié, contre 24 au titre de l'exercice 2010. Certains d'entre eux ont été concernés par plusieurs réserves ou observations.
S'agissant des contreperformances, ladite étude relève qu'en termes de réalisations, 37% des émetteurs ont observé des contreperformances en 2011, contre 38% en 2010. Ces  contre-performances peuvent avoir plusieurs origines notamment les conflits sociaux, la conjoncture politique et économique, la crise financière, les fluctuations des cours mondiaux de certaines matières premières
Concernant le  suivi  des comptes pro-forma, les émetteurs assujettis à la publication des comptes pro-forma sont ceux qui, pendant l'exercice en cours, ont connu un changement significatif de leur physionomie ou de leur périmètre. L'information pro-forma répond à des besoins de comparabilité des comptes historiques.
Au cours de cette période, 4% des émetteurs concernés par la publication des comptes pro-forma ont publié suite à une relance du CDVM, 10% des émetteurs ont publié des comptes pro-forma en 2011, contre 7% en 2010
Pour ce qui est de l'information permanente,  ladite étude enregistre qu'au titre de l'année 2011, 108 communiqués de presse, hors avis de convocation des actionnaires en AGO et post AGO, ont fait l'objet de publication. 38% de ces  communiqués ont porté sur les caractéristiques des opérations financières effectuées par l'émetteur, 15%  ont porté sur des acquisitions, cession ou transferts d'activité, les profits warning représentent 11% contre 7% en 2010.
L'étude relève aussi que seulement 6% des émetteurs ont procédé à la publication d'indicateurs trimestriels.
Cette étude met également le doigt sur le commentaire des résultats, notamment à travers les réunions d'analystes et les commentaires accompagnant les états financiers publiés.
Pour ce qui est des réunions d'analystes, au titre de l'exercice 2011, 36 sociétés dont les actions sont cotées en bourse et deux émetteurs de créances, contre 34 en 2010 ont organisé des réunions de présentation de leurs résultats au profit des analystes et de la presse spécialisée.
 Pour ce qui est de la communication via internet qui s'est développée rapidement ces dernières années, le CDVM procède régulièrement à une revue de l'information mise en ligne par les émetteurs. Le site web d'un émetteur doit en effet contenir une rubrique dédiée aux investisseurs, à travers laquelle, plusieurs éléments sont mis en ligne notamment : les publications financières,  les communiqués de presse, les présentations aux analystes et la presse spécialisée, les rapports annuels, le cas échéant, l'information mise à la disposition des actionnaires.
A ce sujet, l'étude relève que le nombre d'émetteurs ne disposant pas de site web s'élève à 15 sur un total de 99, 56% des émetteurs ont un site Web comprenant une rubrique information financière mise à jour, 20% des émetteurs n'ont pas de rubrique information financière et 9% des émetteurs ont un site Web en construction ou non accessible.
En outre, ledit rapport montre que la communication en langue arabe continue à avoir une évolution positive. Ainsi, au titre de l'exercice 2011, 7 émetteurs ont communiqué en langue arabe, contre 6 au titre de 2010.  

MOHAMMED TALEB
Mardi 3 Juillet 2012

Lu 592 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs