Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Beyoncé veut agrandir sa famille




Beyoncé veut agrandir sa famille
Avec un nouvel album solo à lancer, le groupe des Destiny’s Child à faire revivre et la diffusion de son documentaire sur sa vie , on pourrait croire que Beyoncé est entièrement concentrée sur son travail. Et pourtant, la mère de la petite Blue Ivy réfléchit déjà à agrandir sa famille... C’est dans une interview pour le magazine Vogue, dont elle fait la couverture en mars, que la star confie son désir de grossesse.
“Quand j’étais plus jeune, il y a des moments où je me disais :’Je n’aurai pas d’enfants’ et d’autres moments où j’en voulais quatre. Aujourd’hui, je sais que je veux avoir un autre enfant, mais je ne sais pas quand...”, révèle Beyoncé. Donner un petit frère ou une petite soeur à Blue Ivy, pourquoi pas ? Après tout, le bébé déjà très gâté pourrait avoir besoin d’un frère pour éviter de trop devenir le centre de l’attention. Mais pour Beyoncé, c’est aussi une manière de revivre une grossesse forte en émotion.
“J’ai eu un très fort instinct maternel pendant 8 mois, et je ne pensais pas me sentir plus mère, jusqu’à ce que je vois le bébé. C’est arrivé pendant le travail d’accouchement, j’avais une connexion très forte avec mon enfant. J’avais l’impression que quand j’avais des contractions, c’était mon bébé qui poussait contre une porte très lourde. Et j’imaginais ce petit enfant faire tout ce travail, pour ne pas penser à ma propre douleur. On discutait. Je sais que ça peut paraître dingue, mais j’ai ressenti un échange.” Autant dire que les rumeurs de fausse grossesse la font bien rire !
On a quand même du mal à imaginer la chanteuse enchaîner un nouvel album et une tournée mondiale avec une deuxième grossesse. Réussira-t-elle à tout gérer et à ne pas perturber le bébé avec trop de stress ? On sait que sa fausse couche fut une expérience traumatisante : mieux vaut que Beyoncé prenne une année sabbatique pour retenter l’aventure.
Mais en attendant, la star se concentre sur sa famille, pour être sûre d’équilibrer parfaitement carrière et vie privée, et offrir à sa fille les meilleures chances dans la vie: “Il est vraiment important pour moi que ma fille soit capable d’expérimenter des choses dans la vie, qu’elle puisse courir à travers l’arrosage automatique, et qu’elle fasse des soirées pyjamas, qu’elle fasse toutes les choses qu’un enfant devrait avoir le droit de faire.”
On n’a aucun mal à imaginer, d’ici quelques années, la famille nombreuse Knowles-Carter, avec peut-être de futures graines de chanteurs et chanteuses!

Libé
Mercredi 20 Février 2013

Lu 190 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs