Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Benzema ne s’arrête plus




Benzema ne s’arrête plus
L’attaquant français du Real Madrid Karim Benzema, auteur d’un doublé mardi en Ligue des champions face à l’Apoel Nicosie (3-0), ne s’arrête décidément plus: avec 7 buts en C1 cette saison, il est désormais le troisième meilleur marqueur de la compétition continentale.
Déjà auteur d’un doublé lors du dernier match de championnat contre la Real Sociedad (victoire des Merengue 5-1), l’ancien Lyonnais a récidivé mardi contre l’Apoel, inscrivant deux des trois buts des Blancs et se convertissant ainsi en meilleur buteur du club dans cette compétition, devant le “goleador” madrilène Cristiano Ronaldo (6 pour le Portugais).
Il est désormais derrière l’intouchable Messi (12) et le Munichois Mario Gomez (10) au classement des buteurs de la C1.
Mieux ! Avec 27 buts toutes compétitions confondues, le N.9 a déjà dépassé sa marque de la saison dernière (26) et se trouve à portée de son record personnel: 31 buts lors de la saison 2007-2008 quand il évoluait encore sous le maillot lyonnais.
Autant de chiffres qui valent au “chat” (son surnom dans les travées du Bernabeu) l’enthousiasme de ses partenaires et l’admiration de la presse.
Oubliées ainsi les sombres prophéties de “Marca” lors de la deuxième année du Français à la Maison Blanche (“Benzema est mort” avait notamment titré le quotidien espagnol le 27 octobre 2010). Mercredi, l’avant-centre faisait ainsi la Une de Marca, sous le titre: “El Gato es un leon” (Le chat est un lion).
La troisième saison de Benzema au Real est donc incontestablement la bonne. Plus affûté, plus adroit devant le but, davantage en confiance, le Français a pris cette saison une autre dimension.
Evoluant tantôt à la pointe de l’attaque, tantôt côté droit, à la place d’un Di Maria, Benzema a cette saison encore amélioré sa capacité à s’associer avec ses coéquipiers.
Il faut aussi dire qu’il a en Özil et Kaka des partenaires dévoués. Même Ronaldo ne refuse pas de se muer à l’occasion en passeur décisif quand il s’agit de servir le Français. Mardi, Benzema a ainsi notamment profité du gros travail de Kaka, dont l’entrée à l’heure de jeu en compagnie de son compatriote Marcelo, a fait basculer une situation jusque-là bloquée.
L’ancien Lyonnais a d’abord inscrit un premier but sur une belle tête plongeante à la suite d’un service millimétré de Kaka (74e). Puis, il a scellé le score en poussant dans les filets une passe signée Özil (90e).
En inscrivant ces deux buts, là où son concurrent Gonzalo Higuain est resté muet, Benzema a également marqué de nouveaux points dans le duel à distance qu’il livre avec l’Argentin. Même si les deux sont parfois alignés en même temps par Mourinho, comme mardi face à l’Apoel, le Français a cette saison clairement la préférence du coach portugais. Une situation idéale pour Benzema qui rejaillit également sur l’équipe de France: cet été à l’Euro, les Bleus devraient pouvoir profiter de la belle période du “Benz“.

Libé
Jeudi 29 Mars 2012

Lu 371 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs