Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Benyamin Netanyahou, un fieffé menteur




Celui ou ceux et celles qui traitent le Premier ministre israélien de menteur patenté, ce ne sont guère ses adversaires de première ligne, les Palestiniens ou en encore les Arabes, ce sont les alliés de son pays qui le reconnaissent, le confirment.
Benyamin Netanyahou est passé maître dans la mystification de la réalité. Il ment comme il respire quand il s’agit de la question palestinienne. Tout y passe pourvu qu’il gagne du temps et réalise ses desseins.  Alors que les Palestiniens ont introduit une demande à l’ONU pour la reconnaissance d’un Etat palestinien indépendant, et pendant que le Comité des experts du Conseil de sécurité examine la question sans grande conviction, il faut le reconnaître, face à la menace du veto américain, les pays européens, notamment la France, ont proposé de réanimer le quartet international.
Tel Aviv et plus précisément Benyamin Netanyahou s’est empressé d’acquiescer à la proposition, voulant ainsi faire montre de bonne volonté pourvu que cela contribue à avorter le projet d’indépendance palestinien.
En même temps qu’il disait oui à l’idée de faire revivre le quartet, Benyamin Netanyahou annonçait la construction de 11.000 logements dans la partie-Est de Jérusalem.  C’est dire la «bonne foi» du Premier ministre israélien. Autrement dit, Benyamin Netanyahou est un bonimenteur par excellence.
Par ses mensonges et sa mauvaise foi, l’actuel Premier ministre israélien exaspère les alliés de son pays. Il les place dans une situation inconfortable. Et certains n’hésitent plus à dénoncer son attitude provocante et expansionniste.
Benyamin Netanyahou n’hésite pas à exploiter toutes les cartes entre ses mains pour faire pression sur les alliés d’Israël. Tantôt en utilisant le remords occidental quant à la Shoah, tantôt en ayant recours aux lobbies qui ont leur mot à dire surtout dans les élections à la magistrature suprême comme c’est le cas d’une manière flagrante aux Etats-Unis.
A  user et abuser de ses manières peu orthodoxes, Benyamin Netanyahou et ceux qui sont dans son sillage finiront par excéder tout le monde. Ce qui peut provoquer une déflagration de la région dont on ignore les conséquences. Mais ce qui est sûr, c’est que la géopolitique de la région risque de connaître des changements.

Youssef BENZAHRA
Mardi 4 Octobre 2011

Lu 311 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs