Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Benkirane transhume les Agences de développement du Nord et du Sud

La décision provoque l’ire des fonctionnaires




Benkirane transhume les Agences de  développement  du Nord et du Sud
Les Syndicats des cadres et employés des Agences pour la promotion et le développement du Nord et des provinces du Sud ont tenu vendredi dernier à Rabat une assemblée générale consacrée à l’examen des retombées de la décision du gouvernement de transférer le siège et les employés de ces deux agences à Tanger et Laâyoune. 
Un communiqué conjoint des deux syndicats indique que le délai de trois mois établi par la Primature le 25 mai dernier pour le transfert des deux agences n’était pas suffisant, notant que l’assemblée générale impute au gouvernement la responsabilité des répercussions de cette décision, tout en insistant sur la nécessité de donner le temps nécessaire aux employés pour préparer leur transfert. 
 
La décision du chef du gouvernement de transférer les sièges des Agences de développement des provinces du Nord et du Sud et leurs personnels respectivement à Tanger et à Laâyoune occasionnera des répercussions désastreuses, si des réponses adéquates à ce transfert ne sont pas apportées, ont estimé les syndicats de ces deux entités.
Le Syndicat des cadres et employés de l’Agence pour la promotion et le développement du Nord et le Syndicat du personnel de l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du Sud du Royaume ont ainsi appelé à l’ouverture d’un dialogue social entre les ministères et les institutions concernés et les représentants syndicaux des deux agences afin « d’étudier l’impact social, familial et matériel de ce transfert sur les personnels et leurs familles, et y apporter des réponses adéquates », ont-ils souligné lors d’une assemblée générale organisée récemment à Rabat.
Au cours de cette rencontre, consacrée aux  répercussions sociales, familiales et matérielles de ce transfert, les syndicats ont estimé que « seul le côté participatif, dans le cadre de la transparence et de l’approche sociale et sur la base du dossier revendicatif de tous les employés est à même de garantir le succès de ces transferts». 
Dans une déclaration commune, les syndicats ont imputé au chef du gouvernement « la responsabilité de l’impact désastreux de cette opération sur les familles, qui peut parfois même aller jusqu’à des divorces », si des dispositions adéquates n’étaient pas prises. Parmi celles-ci, les syndicats insistent sur la nécessité d’accorder le temps nécessaire aux personnels afin de pouvoir gérer le dossier du déménagement de façon rationnelle, car il y va aussi de leur dignité et leur avenir.
A ce propos, les syndicats estiment insuffisant le délai de trois mois imparti par la Primature, le 25 mai 2014, pour le transfert des sièges des deux agences précitées hors de Rabat. D’autant plus que ce déménagement implique des « engagements d’ordre familial et financier, notamment  auprès des institutions bancaires ». Par ailleurs, poursuivent-ils, «ce délai de trois mois a coïncidé avec le mois de Ramadan, la période estivale et la rentrée scolaire. Un délai particulièrement insuffisant pour gérer et faire face aux répercussions familiales et financières de ce transfert».
Ainsi, quelque 200 cadres de l’Agence de développement des provinces du Sud s’installeront-ils  progressivement dans leurs nouveaux locaux sis à Laâyoune. Une décision plutôt bien accueillie par les opérateurs économiques qui réclamaient que cette agence soit effectivement installée au Sud et non à Rabat. Le transfert du siège dans les provinces du Sud y favorisera des opportunités d’emploi, argumentent-ils.

Alain Bouithy
Jeudi 7 Août 2014

Lu 1754 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs