Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Benkirane passe à l’acte : Répression tous azimuts




Benkirane passe à l’acte : Répression tous azimuts
Face à la grogne sociale qui secoue plus d’un secteur, les forces de l’ordre ne font pas dans la dentelle. Benkirane l’avait promis lors de sa dernière conférence de presse. Il ne permettrait pas de manifester en investissant les administrations publiques. Le passage à l’acte ne s’est pas fait attendre. Hier à Marrakech, plusieurs citoyens ont été sévèrement bastonnés au moment où ils tentaient d’accéder au siège de la Régie autonome d’eau et d’électricité. La même bastonnade aurait eu lieu selon certaines sources dans le quartier de Lamhamid. Les forces de l’ordre ont procédé à quelques arrestations selon des témoins oculaires qui ont confirmé que l’agence de ladite Régie a été encerclée, interdisant tout accès vers le bâtiment en question.
Cette vague de répression qui s’est déclenchée depuis la fameuse conférence de Benkirane et suite à son intervention devant le conseil national du PJD a touché les manifestations syndicales de plusieurs secteurs. Mercredi, les forces de l’ordre sont intervenues avec violence devant le Parlement pour disperser une manifestation de plusieurs syndicats qui revendiquaient pacifiquement des droits et un dialogue sérieux de la part du gouvernement. Il faut dire que les interventions ici est là étaient plus violentes que d’habitude. Une violence qui rappelle une ère qu’on croyait révolue mais qui revient avec plus d’acuité avec une lampe et une barbe. L’heure est au dialogue et à la réflexion pour trouver des solutions aux problèmes sociaux et aux revendications des différents secteurs. Ce durcissement de la part du gouvernement entraîne déception, désespoir et colère. Les discours populistes sont éphémères. Il est temps que le gouvernement se penche sur les vrais problèmes des citoyens loin de toute démagogie politicienne.
Le Forum de la dignité et des droits de l’Homme vient de souligner dans un communiqué son indignation devant cette montée de la répression de la part des forces de l’ordre. Il condamne  le recours excessif à la force et réclame une politique plus souple et plus réaliste  et dans le respect des droits humains face aux doléances des citoyens.
Il faut dire que dans ces actes répressifs, même les éléments des forces publiques sont victimes de violence. C’est le cas par exemple à Tanger où quinze éléments des forces de l'ordre ont été blessés, jeudi matin, dans des heurts lors d'une opération de démolition de plusieurs habitations construites illégalement et sans autorisation préalable dans la localité de Dhar Bouselham, district Mers Lkhair, Hay Hassani. C’est dire que cette répression  aveugle n’épargne personne  et ne sert aucunement l’intérêt du pays, monsieur le chef de gouvernement. A bon entendeur.

KAMAL MOUNTASSIR
Vendredi 2 Mars 2012

Lu 1171 fois


1.Posté par M Ed denguir le 03/03/2012 05:29 (depuis mobile)
Arrêter cet acharnement envers Benkirane et les islamistes. La répression avec violence ne date pas d'hier, et c n'est ni Benkirane ni un autre qui reuissirons à la faire disparaitre en un coup de baguette magique.

2.Posté par IDRISSI le 03/03/2012 07:16
Qui sème le vent récolte la tempête : ils ont voté pour lui sans parler de ceux qui se sont abstenus . Moralité : réfléchissez avant de glisser le bulletin de vote et qu ' on se le dise : la Gauche et la Droite populiste ne sont pas les mêmes . Reste à espérer que la société civile , les organisations des droits de l ' Homme et les partis démocratiques vont agir et rappeler au chef de la Primature qu ' il doit respecter le droit constitutionnel des salariés et des citoyens à manifester .

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs