Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Benkirane, au nom du père




Tout s’explique. Mais alors là, tout VRAIMENT s’explique. La personnalité et le tempérament ont leurs raisons. Même si la raison ne les connaît pas. Mais il y a un début de commencement d’explication à ce comportement «spontané» et «populo» du chef du gouvernement.  S’il est ainsi, populo et spontané notre Benkirane national,  c’est grâce,  (ou plutôt) à cause, de «l’ambiance populaire à la maison en compagnie de deux femmes qui aidaient [sa] mère».
Il est sans retenue au Parlement, s’en prend aux parlementaires, veut museler l’opposition et quitte, à peine commencée, une séance d’interpellation du chef de l’Exécutif, eh bien cherchez le père, comme dans tout épisode freudien.  Benkirane père donnait une liberté absolue à l’enfant  Abdelilah qui disait ce qu’il voulait et se comportait comme il l’entendait.  On peut appeler ça enfant chahuteur. Adulte, Abdelilah Benkirane n’a pas changé. C’est lui-même qui l’admet.  Il dit ce qu’il veut et en fait autant. L’enfant chahuteur qui n’a pas changé est à la tête de l’Exécutif. Il faut vraiment aimer se faire peur!
Ce sont là les confidences faites  par le chef du gouvernement à un quotidien arabophone. Des confidences qui  sont  de salubrité publique. Il ne faut surtout pas minimiser ces épanchements  de divan.  On y apprend beaucoup. Fils de la quatrième épouse de Benkirane père, commerçant de son état, le petit Abdelilah aimait jeûner avant même qu’il n’en ait l’âge. Ça ne vous parle pas, ça en ces temps agités où dé-jeûneurs et monogames font alliance pour défendre les libertés.
C’est sûr. On ne le regardera plus de la même façon le chef du gouvernement.  Parce qu’il est -comment dire- déroutant quand il revendique  ses origines fassies même si, dit-il, il est né à Rabat.   Et dire qu’il a failli être, à Dieu ne plaise,  un administré de Hamid Chabat, le maire istiqlalien de Fès.

Par Narjis Reghaye
Vendredi 3 Juillet 2015

Lu 1238 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs