Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bell: L'erreur d'arbitrage fait partie du jeu




Bell: L'erreur d'arbitrage fait partie du jeu
L'ancien gardien de but du Cameroun Joseph-Antoine Bell, interrogé dimanche par l'AFP, estime que l'accusation de corruption de l'arbitre portée par la Tunisie après sa défaite en quart de finale de la CAN-2015 contre la Guinée Equatoriale, est un "raccourci facile et dangereux".

 Qu'avez-vous pensé de l'action litigieuse du match Guinée Equatoriale-Tunisie et du penalty sifflé par l'arbitre en faveur du pays hôte ?
"Que la Guinée Equatoriale bénéficie d'un penalty, qu'on le conteste, ça peut arriver. Qu'on en fasse une guerre, je ne suis pas d'accord. C'est un fait de jeu comme un autre. Aujourd'hui, on ne sait pas encore si l'Angleterre a vraiment gagné la Coupe du monde en 1966 (ndlr: en finale contre la RFA à Wembley, Geoffrey Hurst avait marqué à la 100e minute pour l'Angleterre un but très controversé, sa frappe touchant la transversale et le ballon retombant sur la ligne ou derrière. Le but avait été validé et l'Angleterre avait gagné 4-2). En 1986, Maradona a marqué un but de la main (en quart de finale) et l'Argentine a gagné une Coupe du monde avec ça. Surtout, derrière, il a marqué un autre but que personne n'a contesté. Hier les Equato-Guinéens ont marqué un coup franc que personne n'a contesté."
Selon vous, les Tunisiens sont donc les principaux fautifs ?
"Ce que j'ai appris du foot, c'est que les commentateurs peuvent dire qu'un arbitre s'est trompé, mais un entraîneur et ses joueurs ne doivent pas parler de l'arbitre. Dans ce match, les Tunisiens ont commis plus d'erreurs que l'arbitre. Le penalty est arrivé juste après que les Tunisiens ont raté un but tout fait. L'erreur d'arbitrage fait partie du jeu, comme les erreurs de joueurs. Je n'ai jamais vu sur aucun terrain un banc de touche qui attaque un autre banc de touche. Or j'ai vu ça hier et pour moi le scandale est plutôt là."
La Tunisie accuse la Confédération africaine de football d'avoir favorisé le pays hôte. Qu'en pensez-vous ?
"C'est un raccourci facile et dangereux et qui n'apporte rien au jeu. Je suis sûr d'une chose, si les Tunisiens avaient gardé leur calme ou s'ils étaient venus à ce match avec d'autres intentions, ils auraient obtenu un autre résultat et je parle comme quelqu'un qui a gagné deux CAN à l'étranger." 

AFP
Mardi 3 Février 2015

Lu 223 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs