Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Belkacem Salmi, propriétaire de campings : «Il faut respecter les droits d'autrui»




Libé: Certains justifient la situation qui prévaut par l'incapacité des campings de la région à absorber toute la demande sur la région.  Que leur rétorquez-vous?

Belkacem Salmi (ex-ressortissant en France et propriétaire de deux campings dans la vallée des Ammelnes et Amanouz):
C'est faux. Nos campings n'ont jamais été pleins, à cause de cette concurrence malhonnête que nous fait subir ce problème de sécurité  inventé et qui cache une véritable activité d'hébergement  inavouée. Il est inconcevable de remédier à cette situation par une telle solution transgressant les droits d'autrui.  
C'est l'autorité locale et le conseil municipal qui sont appelés à réagir face à cet état de fait  insensé et illégal d'occupation de propriétés privées par les camping-caristes lors de leurs séjours à Tafraout. La municipalité est responsable en matière d'aménagement de la ville et de son organisation. Nous demandons que des arrêtés municipaux soient adoptés par le conseil en vue de mettre en place de panneaux de signalisation interdisant le stationnement dans ces espaces privés. En cas de surbooking dans les  campings disponibles dans la région, le conseil doit intervenir pour aménager d’autres espaces appropriés, et que les redevances perçues soient injectées légalement ainsi dans le budget municipal. Afin de mettre un terme à cette situation d'ilégalité flagrante et barrer la route à tous ceux qui exploitent cette situation pour s'enrichir aux dépens des propriétaires des terres exploitées.  Nous souhaitons, nous professionnels du tourisme, que le gouverneur de la province de Tiznit, fasse une visite à Tafraout et organise une rencontre avec tous les opérateurs du secteur pour débattre de ces nombreux problèmes dont pâtissent les professionnels et qui entravent le  décollage du tourisme local, comme notamment cet autre fléau, à savoir le rabattage et le harcèlement des touristes dont on ne cesse de se plaindre sans faire bouger les responsables.   


Propos recueillis par I.O.
Lundi 21 Juin 2010

Lu 224 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs