Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Belinda Bencic l’étoile naissante de Flushing Meadows

Maria Sharapova out et Roger Federer sauvé par l’orage




Belinda Bencic l’étoile naissante de Flushing Meadows
Pour sa première participation à l'US Open, la Suissesse Belinda Bencic a atteint à 17 ans les quarts de finale lors d'une 7e journée perturbée dimanche par un violent orage. Flushing Meadows n'avait plus vu cela depuis 1997 et le sacre de Martina Hingis qui avait remporté le titre à sa troisième participation à 16 ans et 342 jours.
 Les parallèles sont inévitables entre Bencic et Hingis, spectatrice attentive de la rencontre : même précocité, même nationalité et même... entraîneur, puisque Bencic a longtemps travaillé avec Mélanie Molitor, la mère de Hingis. 
Bencic a fait mordre la poussière à une autre tête de série, Jelena Jankovic qui s'est inclinée en deux sets 7-6 (8/6), 6-3. La Serbe, de douze ans son aînée et finaliste de l'US Open en 2008, a subi la foudre de l'ancienne N.1 mondial juniors qui a arraché la première manche au tie-break et ne lui a laissé aucune chance dans le 2e set.
 Le circuit féminin n'avait plus vu un tel phénomène de précocité dans un tournoi majeur depuis Nicole Vaidisova qui avait atteint les demi-finales à Roland Garros en 2006 à 17 ans.  Bencic pourrait bien ne pas s'arrêter là. Elle affrontera, la Chinoise Peng Shuai, victorieuse de la Tchèque Lucie Safarova (6-3, 6-4). 
Un second coup de tonnerre a frappé le tableau féminin avec l'élimination de Maria Sharapova par Caroline Wozniacki. Le duel des deux anciennes N.1 mondiales a tourné à l'avantage de la Danoise qui s'est imposée 6-4, 2-6, 6-2 pour atteindre un quart de finale en Grand Chelem pour la première fois depuis l'Open d'Australie 2012.
Le tableau féminin ne comporte plus que deux joueuses du Top 10, la Canadienne Eugénie Bouchard et l'Américaine Serena Williams qui fait plus que jamais figure de favorite à sa propre succession. 
L'étouffante chaleur humide de cette journée orageuse a même perturbé l'imperturbable Roger Federer. Le Suisse était mené 5 à 2 par Marcel Granollers quand l'orage a éclaté et a renvoyé les joueurs aux vestiaires pendant plus de deux heures. 
De retour sur le Arthur Ashe Stadium, le N.3 mondial qui convoite le 18e titre majeur de sa carrière, n'a plus laissé que quatre petits jeux à son adversaire 4-6, 6-1, 6-1, 6-1. Au prochain tour, le quintuple vainqueur de l'US Open aura affaire à un autre Espagnol Roberto Batista Agut au jeu atypique. Le duel franco-français entre Gaël Monfils et Richard Gasquet a tourné à l'avantage du premier, facile vainqueur en trois sets 6-4, 6-2, 6-2. "La Monf" qui défiera en 8e de finale le Bulgare Grigor Dimitrov, entraîné par Roger Rasheed avec qui il a longtemps travaillé, est l'un des trois Français encore en lice en 8e de finale, une première pour le tennis français à l'US Open depuis 1999.   

AFP
Mardi 2 Septembre 2014

Lu 383 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs