Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bassma Boussil, un rossignol de Ouarzazate en quête de célébrité




Elle n'a que dix-huit ans. Elle commence déjà à se frayer un chemin dans le monde de la célébrité. Bassma Boussil, le rossignol de Ouarzazate, sait pourtant que le parcours est long. Ses débuts dans le monde de la chanson pourraient être dans le cadre de l'émission Star Academy, diffusée sur la chaîne libanaise LBC.
Elle devrait compter sur les votes de ses fans et sympathisants. Pas de souci, car elle est la seule parmi les quatre candidats à disposer de plusieurs comités de soutien.
L'un, bien évidemment, à Ouarzazate, où sa famille, ses anciennes amies déploient, depuis le début de cette aventure, une campagne inlassable.
Quant aux autres comités de soutien, ils sont basés à Casablanca, Agadir Marrakech, et aussi en France où elle poursuit ses études en médecine. Ses fans, de partout, expriment quotidiennement sur la toile leur admiration pour sa voix, mais aussi pour ses qualités humaines. Intelligente et ambitieuse, cette jeune fille représente, selon eux, l'avenir de la chanson marocaine. Ses prestations convaincantes ont apporté la preuve que le Maroc regorge de belles et douces voix. Ses fans parlent déjà d'une "cantatrice". Un compliment qui ne cesse de se confirmer. A la beauté physique, vient s'ajouter une douce et suave voix qui égaye, envoûte et ensorcèle. Souvent portée par ses émotions lorsqu'elle interprète ses chansons, Bassma, captive le cœur de son public.
Pour s'intégrer davantage, Bassma qui n'arrivait pas, au début, à formuler une phrase en dialecte libanais, parle couramment cet idiome aujourd'hui. Preuve d'une persévérance pragmatique. Elle a le sens de la communication.
Un outil requis dans ce genre de compétition. Même avec les cascades d'éloges qui ne tarissent pas, ses fans et sympathisants prenant d'assaut les différents sites et blogs créés à cette occasion pour supporter leur candidate favorite, elle garde cette humilité qui fait les grands artistes, totalement consciente des méfaits de l'orgueil exagéré.
"Je ne suis qu'une débutante", ne cesse-t-elle de répéter. En cela, elle semble prendre exemple sur son idole Céline Dion qui n'a jamais perdu son sens de la "mesure". Mais ce qui fait également la force de Bassma, c'est sa capacité de chanter en quatre langues : arabe, français, anglais et espagnol. Ses premières amours avec la chanson remontent à l'âge de huit ans. Elle s'est fait remarquer dans le cadre d'activités scolaires, en jouant dans des pièces de théâtre.
Depuis, Bassma n'a cessé d'être sollicitée dans toutes les fêtes et occasions familiales. Sa chanson préférée était une et une seule : "Ghanni li Shwaya" de la diva Oum Kelthoum. Bon an mal an, Bassma s'est découvert une vocation et une passion. Après avoir obtenu, l'été dernier, son Baccalauréat avec mention, elle s'est envolée à Casablanca dans l'attente du casting de Star Academy. Une volonté de transformer la passion en profession. Quelle que soit l'issue de ce dernier prime de Star Academy, Bassma Boussil semble déjà avoir remporté le cœur de ses fans au Maroc comme dans le monde arabe. Une artiste est née!

Par M. E. (MAP)
Mardi 16 Juin 2009

Lu 1183 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs