Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Basketball : Un round favorable aux clubs hôtes




Les mordus de la grosse balle orange avaient rendez-vous, le week-end dernier, avec la deuxième journée retour de la saison régulière de la division d'excellence. Une manche marquée par cinq victoires logiques des clubs hôtes. La meilleure performance de cette journée est à mettre à l’actif de la RST (Renaissance Sportive de Tanger). Non seulement elle a mis fin à une serie de défaites mais a également profité de la défaite de ses adversaires du bas du tableau pour garder ses chances intactes en vue d’une éventuelle place au play-off d’une part, et d’autre part, pour fuir la zone des turbulences. Ainsi donc, la RST n’a pas manqué son rendez-vous pour infliger une autre défaite au Raja de Casablanca. La victoire des locaux n’a pas été  cependant facile. En effet, les hommes d’Ahmed Kajjaj ont su tirer leur épingle du jeu devant une formation du Raja très combative jusqu’au dernier soupir. 81/73  était le score final de cette partie. A Salé, dans la salle Fathallah Bouazzaoui, l’ASS a accueilli la RSB. Cette dernière, qualifiée par les spécialistes de la balle au panier comme la révélation de la saison, a subi cette fois-ci la loi du plus fort. L’ASS, avec sa pléiade d’internationaux, n’a fait qu’une bouchée des hommes du président Abdelmajid Madrane en les écrasant sur le score américain de 107/73.
A Casablanca, le match ayant mis aux prises le WAC au KAC a tenu toutes ses promesses. Les deux protagonistes tenaient absolument à la victoire. Lors de cette rencontre décisive, les Kassistes ont échoué plus d’une fois sous les panneaux là où, à l’opposé, les pivots wydadis faisaient bon ménage . Au file des minutes, la faiblesse de certains postes du KAC  a profité largement aux poulains du coach wydadi Zeljko Zevevic  pour gérer le reste de la partie en toute quiétude. Cette peur du KAC de perdre une nouvelle fois peut expliquer le nombre incalculable de mauvaises passes effectuées par ses joueurs. Score final : 87/73.
Dans la salle d'Al Hoceïma, le CRA s'est imposé  in extremis sur la marque étriquée de 55/52. Les fans du CRA ont passé un après-midi des plus émouvants à l'issue d'une partie époustouflante puisqu’il a fallu attendre les ultimes secondes pour connaître l'équipe victorieuse.
Les deux points sont revenus au décompte final aux Rifains.
Le Sport Plazza, quant à lui, n'a pas failli à la règle pour mettre de nouveau à genoux le FUS de Rabat : 81/73. L'expérience des joueurs du SP a prévalu pour décrocher les deux précieux points qui auront leur pesant d'or au décompte final. Le coach du FUS doit impérativement relever la barre, d'une part pour fuir la zone des turbulences et d'autre part,  rester dans le sillage du G6 du play-off.

Abdelmajid BOUSLIM
Mardi 17 Janvier 2012

Lu 343 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs