Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Barcelone accepte de faire avec les imperfections de Suarez




Barcelone accepte de faire avec les imperfections de Suarez
Le FC Barcelone accepte les "imperfections" de sa recrue Luis Suarez, coupable d'une morsure sur un adversaire au Mondial, et ne craint pas que son arrivée perturbe le rendement de Messi, "le meilleur joueur du monde", a indiqué le club mercredi.
"Luis Suarez jouera un rôle positif dans les années à venir à Barcelone", a déclaré le directeur sportif Andoni Zubizarreta, questionné sur le comportement de l'Uruguayen, suspendu par la Fifa neuf matches internationaux et quatre mois de toute activité dans le football après sa morsure sur l'Italien Giorgio Chiellini.
Le Barça "accepte les êtres humains avec toutes leurs imperfections, toutes leurs fautes et leur capacité à apprendre de leurs erreurs. C'est une de nos valeurs. Notre histoire est remplie de jours heureux et de mauvais jours", a-t-il ajouté, insistant sur le fait que "Barcelone est plus importante qu'un joueur'". L'ancien attaquant de Liverpool, recruté 95 millions d'euros d'après certaines sources, fera appel de cette sanction devant le Tribunal arbitral du sport, selon un des ses avocats.
"Nous analysons les informations fournies par la Fifa pour voir comment nous pouvons défendre les droits du joueur", a indiqué Zubizarreta.
Suarez, meilleur buteur du dernier Championnat d'Angleterre avec 31 réalisations en 33 matches, ne pourra pas s'entraîner ni jouer avec Barcelone avant novembre, une situation que regrette le nouvel entraîneur du club.
"C'est dommage qu'il ne soit pas avec nous depuis le début, mais ce n'est pas une tragédie. Quelqu'un d'autre jouera à sa place", a dit Luis Enrique, mercredi en conférence de presse.
L'ancien coach du Celta Vigo a affirmé que l'arrivée du joueur de 27 ans ne perturbera pas l'attaque du Barça, avec le quadruple Ballon d'Or Lionel Messi et le Brésilien Neymar.
"Plus on me donne des 'top players' (joueurs de classe mondiale), mieux c'est. Nous avons renforcé l'équipe et nous allons continuer à le faire", a-t-il ajouté.
Interrogé sur Messi, finaliste malheureux du Mondial avec l'Argentine face à l'Allemagne, Enrique a répliqué: "Je continue à penser que c'est le meilleur joueur du monde. Les joueurs passent par des hauts et des bas tout au long de la saison. Tous souffrent, et pas seulement Messi". 

AFP
Vendredi 18 Juillet 2014

Lu 421 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs