Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Barça et Real se répondent, l'Atletico se régale




Chaud devant en Championnat d'Espagne! Avec encore trois journées à jouer, Barcelone a gagné le derby contre l'Espanyol (3-0) samedi pour garder les commandes et répondre au Real Madrid, vainqueur de Valence (2-1) avant d'affronter un Atletico euphorique mardi en Ligue des champions.
La 35e journée a maintenu le statu quo au sommet de la Liga et tout reste ouvert entre le Barça (81 pts), premier à la différence de buts particulière, et le Real (2e, 81 pts), qui compte pour sa part quatre matches encore à disputer, dont une affiche en retard à Vigo.
Bref, pour l'équipe de Zinédine Zidane, le mois de mai s'annonce brûlant en Espagne comme en Europe: l'Atletico Madrid a expédié Las Palmas 5-0 samedi, avec un doublé du Français Kevin Gameiro, donnant le ton à trois jours d'un bouillant derby sur le terrain du Real, son voisin et éternel rival.
C'est le signe que les adversaires du club merengue ne comptent pas lâcher prise, à l'image du Barça. Vainqueur du clasico le week-end dernier (3-2) à Madrid, le club catalan a dompté l'Espanyol samedi soir sur un doublé de Luis Suarez (50e, 87e) et un but d'Ivan Rakitic (77e). L'attaquant uruguayen restait pourtant sur cinq matches consécutifs sans marquer. Mais il a chipé une mauvaise passe en retrait pour battre le gardien de près (50e) puis a tiré profit d'un autre cafouillage défensif (87e).
"Luis Suarez apporte énormément de choses au niveau footballistique. S'agissant de lui, on savait que les buts allaient arriver", a commenté son entraîneur Luis Enrique.
L'Uruguayen a permis au Barça de reprendre la tête du classement, dont l'avait brièvement dépossédé le Real dans l'après-midi au bout d'un scénario haletant.
Au stade Santiago-Bernabeu, Cristiano Ronaldo a ouvert le score de la tête (27e) pour inscrire son 367e but dans les grands championnats européens, nouveau record, mais il a raté peu après le penalty du 2-0 (57e).
Et à la 82e minute, tout a failli mal tourner avec l'égalisation de Valence sur un coup franc direct de Dani Parejo. Mais Marcelo s'est faufilé dans la défense et ce pur gaucher a marqué d'un tir du droit (86e).
"C'est pour ça que le football est si beau", s'est réjoui Zidane en conférence de presse. "C'est chouette de gagner dans les dernières minutes, c'est excitant."
Si l'équipe merengue a démontré une sacrée force morale et enchaîné un 58e match officiel consécutif avec au moins un but marqué, elle aurait dû mieux maîtriser son match face aux contre-attaques de Valence.
Dans une après-midi riche en maladresses, le Français Karim Benzema a tiré sur le poteau (55e) et Ronaldo a raté plusieurs occasions nettes. Et il faudra faire mieux contre l'Atletico mardi pour la revanche des finales de C1 2014 et 2016, remportées à chaque fois par l'équipe merengue. Car de son côté, l'"Atleti" arrive en trombe: le club "colchonero" est allé infliger une "manita" (cinq buts) à Las Palmas, réduit à dix après l'exclusion de Kevin-Prince Boateng (65e).
Au bout de 20 minutes de jeu, l'Atletico menait déjà 3-0! Le temps pour le Français Gameiro de frapper deux fois (2e, 18e) et de rejeter derrière lui deux longs mois perturbés par les blessures. L'ancien Sévillan aurait d'ailleurs pu signer un triplé mais il a expédié sur le poteau (48e) une offrande de son compatriote Antoine Griezmann, lequel, pour une fois, n'a pas marqué.
Les trois autres buts ont été inscrits par Saul (17e), Thomas Partey (72e) et Fernando Torres (90e+1) et l'Atletico, qui a consolidé sa troisième place (71 pts), aborde avec appétit le derby européen prévu mardi.
Si rien n'est joué en tête de la Liga, les choses se sont largement décantées en bas de tableau: après l'officialisation de la relégation d'Osasuna (20e) mercredi, Grenade (19e) a subi le même sort samedi. Et dans le sens inverse, Levante a acté son retour dans l'élite.

Lundi 1 Mai 2017

Lu 453 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs