Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Barack Obama critique la Russie avant le G20

L’affaire Snowden empoisonne les relations entre les deux pays




Barack Obama critique la Russie avant le G20
Le président américain, Barack Obama, a confirmé sa participation au prochain sommet du G20 prévu début septembre en Russie, malgré sa "déception" quant au traitement de l'affaire "Snowden" par Moscou.
Lors d'une émission télévisée mardi soir, M. Obama a clairement indiqué qu'il allait participer au sommet G20 prévu pour début septembre dans la ville russe de Saint-Pétersbourg, mais il n'a pas mentionné sa rencontre individuelle prévue à Moscou avec son homologue russe Vladimir Poutine.
En outre, les ministres des Affaires étrangères et de la Défense des deux pays se rencontreront vendredi à Washington en vue de relancer le format de réunion 2+2 qui s'est tenue pour la dernière fois en 2007.
"Le groupe discutera d'une série de questions bilatérales et globales, comprenant la stabilité stratégique, la coopération politico-militaire et des questions régionales", a déclaré à la presse la porte-parole du département d'Etat Jen Psaki.
"Nous avons certainement quelques désaccords avec la Russie sur un certain nombre de questions, et je suis sûr qu'ils feront partie de la conversation".
Le président américain s'est dit "déçu" par la décision de la Russie d'accorder l'asile provisoire au fugitif Edward Snowden.
"J'ai été déçu, parce que même si nous n'avons pas signé de traité d'extradition avec eux, traditionnellement nous avons essayé de respecter (leurs demandes ndlr) s'il y a un hors-la-loi ou un présumé hors-la-loi dans leur pays", a déclaré M. Obama .
"Par certains côtés, cela illustre certaines difficultés sous-jacentes que nous avons eues dernièrement avec la Russie", a-t-il ajouté.
Washington a réclamé à plusieurs reprises l'expulsion de l'informaticien et ex-consultant du renseignement américain vers son pays, où il a été inculpé d'espionnage après avoir fait des révélations fracassantes sur la surveillance électronique mondiale effectuée par les Etats-Unis.

Libé
Jeudi 8 Août 2013

Lu 198 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs