Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bank Al Maghrib note un repli des ventes selon les régions : Les prix des biens immobiliers fluctuent de -2% à + 5%




Bank Al Maghrib note un repli des ventes selon les régions : Les prix des biens immobiliers fluctuent de -2% à + 5%
Au 1er trimestre 2010, les prix des actifs immobiliers résidentiels s’affichent en repli, d’après le dernier bulletin de Bank Al Maghrib. En glissement annuel, les  prix  des  biens  immobiliers  résidentiels  demeurent inférieurs de 2,2%, à ceux observés au même trimestre un an auparavant.  Les  prix  des  actifs  immobiliers  résidentiels,  qui avaient  augmenté,  d’un  trimestre  à  l’autre,  de  1,4% et de 1,2%  respectivement au  cours du 3ème et du 4ème trimestre 2009, se sont inscrits en baisse au 1er trimestre 2010. Ils se sont en effet repliés de 3,3%, en liaison avec la baisse de 3,6% des prix des appartements, de 2,9% des maisons et de 6% des villas.
Par région, les tendances des prix ne sont pas uniformes. Des baisses assez marquées, en glissement annuel, ont été  observées  dans  les  régions  de Gharb-Chrarda-Beni Hssen, Meknès-Tafilalt,  et Marrakech-Tensift-Al Haouz, alors que des hausses importantes ont été relevées dans les  régions de Fès-Boulemane, l’Oriental et Taza-Al-Houceima-Taounate. Les  autres régions ont connu des variations des prix allant de -2,6% à +5%

Baisse de 1,4% des ventes

Selon  les  données  arrêtées  35  jours  après le  premier  trimestre,  les  ventes  des  biens  immobiliers résidentiels  immatriculés  au  niveau  de  l’ANCFCC  ont connu au cours du 1er trimestre 2010, une baisse de 1,4% sur un an, pour  s’établir à près de 15.520  transactions. Ce  repli  des  ventes  a  concerné  les  trois  catégories  de logements, toutefois, à des degrés divers.
Au niveau régional, les ventes ont reculé dans les régions de  Marrakech-Tensift-Al  Haouz,  l’Oriental,  Rabat-Salé-Zemmour-Zaer,  Tadla-Azilal,  Tanger-Tétouan,  et Fès-Boulemane,  les  autres  régions  ayant  connu  des augmentations des ventes.
Les  prix  des  appartements  se  sont  inscrits  en  repli  de 3,6% au 1er trimestre 2010 après  les hausses de 1,5% et de 1,4% respectivement au 3ème et au 4ème trimestre 2009. Sur un an, les prix ont également reculé de 3,2%. Cette baisse a concerné toutes les villes à l’exception de celles d’Agadir, de Fès et de Rabat.
Le  volume  des  ventes  des  appartements,  qui  ont représenté  près  de  93%  des  transactions,  a  connu  une contraction  globale  de  1,2%  en  glissement  annuel, pour  atteindre  14 .074  unités.  Par  région,  les  baisses les  plus marquées  du  nombre  de  transactions  ont  été enregistrées  dans  les  régions  de  Marrakech-Tensift-Al Haouz,  et  de  Rabat-Salé-Zemmour-Zaer  alors  que  des hausses  importantes  ont  été  observées  au  niveau  du Gharb-Chrarda-Beni  Hssen  et  de  Taza-Al  Houceima-Taounate.
S’agissant des maisons, les prix se sont inscrits en baisse de 2,9% au premier trimestre  2010, après la hausse de 1,8%  le trimestre précédent. Toutefois, précise-t-on, ils ont progressé de 0,7% en rythme annuel en liaison avec la hausse des prix dans les villes de Rabat, de Kénitra et de Tanger. La baisse des prix a été observée notamment dans les villes de Meknès, de Casablanca, de Marrakech et d’El Jadida.
Le marché des maisons, qui représente environ 5,5% du marché national, a enregistré plus de 1.200 transactions, en repli de 4,5% sur un an et de 12,1% d’un trimestre à l’autre.
De leur côté, les prix des villas se sont contractés de 6% d’un trimestre à  l’autre et de 5,3% sur un an. A  l’exception de  la ville d’Agadir où les prix des villas ont augmenté en glissement annuel, les autres villes pour lesquelles l’indice est calculé, ont connu un repli des prix. Le  marché  des  villas,  qui  représente  moins  de  2%  du marché national, a enregistré 241 transactions, en recul de 17,5% d’un trimestre à l’autre et de 0,8% sur un an.

Evolution contrastée selon
les villes

Les prix des actifs  immobiliers  résidentiels ont évolué de manière différenciée selon les villes, précise  le rapport de Bank Al Maghrib . Ils ont augmenté, d’un trimestre à  l’autre, dans  les villes de Rabat,  d’Oujda,  de  Fès  et  d’Agadir,  stagné  dans  les villes  de  Casablanca  et  de  Tanger  et  baissé  dans  les autres villes.
En volume, sur  les dix  villes  concernées par  l’analyse, Casablanca concentre l’essentiel des ventes, représentant  40%  du volume global des ventes.  En  revanche,  le  volume des ventes a reculé notamment à Marrakech, à Meknès et à Oujda, dont les parts ont atteint respectivement 13%, 5% et 3% des transactions.
La  structure  des  ventes  des  biens  immobiliers résidentiels au cours du 1er trimestre 2010 confirme la prédominance des cessions d’appartements. En effet, à  l’exception  de  la  ville  d’Oujda  pour  laquelle  les maisons dominent,  les  appartements ont  représenté au moins 85% des transactions dans  les autres villes. Les ventes de villas n’ont  représenté que 5%, 4% et 2% respectivement du total des transactions à Agadir, à Rabat et à Marrakech, conclut le rapport.
Les observateurs s’attendent à une reprise des prix cet été, avec l’arrivée des MRE et la mise en vente des projets en cours de réalisation, notamment dans la Région de Casablanca, où la demande ne fait que progresser.

Achir Karim
Lundi 17 Mai 2010

Lu 388 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs