Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bank Al-Maghrib confirme les conclusions du HCP : Le secteur des services, principal créateur d’emplois au Maroc




Bank Al-Maghrib confirme les conclusions du HCP : Le secteur des services, principal créateur d’emplois au Maroc
Dans sa dernière livraison, la revue mensuelle de conjoncture de Bank Al-Maghrib mise sur le site de l’institut d’émission ce mercredi indique que le taux d’emploi a atteint les 45,2% soit une population active occupée de 10.595.000.
Les hommes représentent 74,3% dont 69,6% en zone urbaine et 80,8% en zone rurale. Quant aux femmes, elles représentent 26,3% dont 18,0% en urbain et 38,7% en rural.
Les sans diplômes constituent 50,4% contre 48,4% les personnes titulaires de diplômes.  
Selon Bank Al-Maghrib, seul le secteur des services a enregistré une création nette d’emplois de 125.000 postes de travail.  Les secteurs de l’agriculture, de l’industrie, y compris l’artisanat, et du BTP ayant enregistré des pertes nettes d’emploi pour un total de 214.000 postes.
Même constat par le HCP qui a indiqué que tous les secteurs d'activité économique ont perdu des emplois, hormis celui des services, qui a créé 125.000 postes d'emploi (+3,2%), dont 64.000 dans les villes et 61.000 en zones rurales. Pour les autres services, ''l'agriculture, forêt et pêche" a perdu au 2è trimestre 2011 près de 83.000 postes d'emploi (-1,9%) dont 58.000 en milieu urbain et 25.000 en milieu rural. « L'industrie » y compris l'artisanat, a perdu 66.000 postes d'emplois au niveau national (-5,1%), 14.000 postes dans les villes et 52.000 dans les campagnes. Signe d'une profonde déprime économique, le BTP a perdu 65.000 postes, dont 21.000 en milieu urbain et 44.000 en milieu rural.
L’institut d’émission précise aussi que le nombre de personnes privées d'emploi continue d'augmenter de façon considérable. Toutes les catégories de la population sont touchées mais les femmes, les diplômés et les jeunes de moins de 25 ans sont les plus durement frappés,  indiquent les statistiques publiées parBank Al- Maghrib.
Le taux du chômage a enregistré, lors du deuxième trimestre 2011, une hausse de 0.5 point de pourcentage à 8,7% par rapport à la même période de 2010.  Le nombre de la population active en chômage a atteint 1.015.000 contre 949.000 en 2010 dont 9,7% des femmes et  17,4% des jeunes de moins de 25 ans.
La répartition de ces statistiques par sexe révèle que le chômage a atteint chez les hommes 8,4% dont 11,4 en zone urbaine et 4,6 en rural. Quant aux femmes, elles représentent 9,7% dont 21,2% en zone urbaine et 1,7 %  en zone rurale. 
En fonction de l'âge, le nombre de personnes de moins de 25 ans a atteint  17,4% contre 16,3% en 2010. Chez les 25-34 et les 35-44 ans, le taux du chômage s’élève respectivement à 11,4 contre 12,8 une année auparavant et à 4,7% contre 5,1. Quant aux catégories des 44 ans et plus, il a franchi les 2,1% contre les 1,9% en 2010.
Le nombre des personnes sans diplômes au chômage est de 4,1% et celui des titulaires de diplômes a atteint les 16,2%.

Hassan Bentaleb
Vendredi 19 Août 2011

Lu 378 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs