Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bank Al Maghrib a retiré 6 milliards DH du marché interbancaire : Le déficit des trésoreries bancaires semble peu se rétrécir




Bank Al Maghrib a retiré 6 milliards DH du marché interbancaire : Le déficit des trésoreries bancaires semble peu se rétrécir
Bank Al Maghrib a retiré un montant de 6 milliards DH du marché interbancaire par rapport à la semaine dernière. D’après les analystes de Attijari Capital Market, la banque centrale n’a servi qu’un montant de 12 milliards DH, au cours de l'appel d'offres du 21 avril 2010, au titre des avances à 7 jours au taux de 3,25%, pour un montant demandé de 35,79 milliards DH.  
La séance d'adjudication du 20 avril dernier a occasionné un retour du Trésor sur le  court terme en levant un montant de 2,97 milliards DH,  face à une demande totale de 10,38 milliards DH, ont constaté ces mêmes analystes. Ainsi, la maturité à 52 semaines s'est accaparé la part du lion avec 71% des levées à  hauteur de 2,12 milliards DH, en nette hausse par rapport aux précédentes  levées du mois sur la même maturité, qui s'établissaient à hauteur de 100 millions DH.
Ce retour de l'appétit pour les maturités courtes a entraîné un repli des taux à 13  semaines et à 52 semaines conjointement de 4 points de base (pb), pour atteindre 3,41% et 3,61% respectivement, tandis que le taux à 26 semaines s'est resserré de 10 points de base s'établissant à 3,48%.
Ainsi, en dépit de son besoin continu de cash, le Trésor marque les taux à la baisse en ce début du 2ème trimestre 2010. Ses besoins prévisionnels pour le mois d'avril  qu'il avait établis à 1,5 milliard DH ont déjà dépassé le seuil des 6 milliards à la date du 20 avril 2010, notent les analystes de la banque d’affaires.
La semaine qui s'est écoulée a enregistré une hausse des taux interbancaires. En effet, le TMP a touché son plus haut de la semaine à 3,32% avant de regagner son niveau de 3,25% à la fin de la période de la réserve.

Relâchement des taux

En retirant 6 milliards DH du marché interbancaire, pour ramener ses injections hebdomadaires à 12 milliards DH seulement, la banque centrale vient de confirmer l'efficacité de la baisse du taux de la réserve obligatoire à 6%, décidée le 30 mars dernier. Par ailleurs, le marché interbancaire se verra retirer quelque 2,97 milliards DH au titre des adjudications du 20 avril dernier, ce qui laisse présager une pression sur les taux en ce début de période de la réserve.
Toutefois, les tombées du Trésor qui se chiffreraient à 1,27 milliard DH la semaine dernière, combinées aux interventions de ce dernier sur le marché interbancaire à hauteur de 4 milliards DH à la date du 21 avril, laisseraient croire que le marché pourrait regagner son équilibre en favorisant le relâchement des taux à des niveaux autour du taux directeur.
Selon les analystes de la Direction des études et des prévisions financières, l’évolution du marché interbancaire au cours du premier trimestre 2010  permet de constater que le déficit des trésoreries bancaires s’est accentué, sous l’effet des achats de devises par les banques commerciales qui ont dépassé les cessions. De ce fait, Bank Al-Maghrib a augmenté le volume de ses interventions essentiellement à travers les avances à 7 jours sur appel d’offres dont le volume moyen est passé de 16,4 milliards DH au quatrième trimestre 2009 à 19,3 milliards au premier trimestre 2010. S’agissant du taux interbancaire moyen pondéré au jour le jour (TIMPJJ), il a maintenu depuis décembre 2009 une tendance relativement stable et a oscillé autour de niveaux proches du taux directeur. Ainsi, la moyenne trimestrielle du TIMPJJ a atteint 3,31% au premier trimestre 2010, en hausse de 3 pb par rapport au quatrième trimestre 2009.
Du côté du marché des bons du Trésor émis par adjudication, le recours du Trésor à ce marché s’est raffermi au cours du premier trimestre 2010, avec des levées brutes atteignant 31,9 milliards DH, en hausse de 29,1% par rapport au trimestre précédent. Ces levées ont été marquées par le recours du Trésor pour la première fois depuis mars 2007 aux maturités longues à partir du mois de février.
Concernant l’évolution des taux moyens pondérés primaires des bons du Trésor au titre du premier trimestre 2010, ils ont globalement poursuivi leur tendance à la hausse entamée à partir du quatrième trimestre 2009.

Recours du Trésor à
l’endettement extérieur

Il y a lieu de rappeler que le Trésor a mandaté Barclays Capital, Natixis et HSBC en tant que chefs de file pour l'émission obligataire en euro qui sera lancée dans les prochaines semaines. Cette opération intervient dans un contexte où l'endettement de ce dernier en interne exerce beaucoup de pressions sur le marché monétaire marocain.
En effet, compte tenu de la hausse des dépenses d'investissement public de 20% prévue dans la loi de finances 2010, le Trésor se retrouve confronté à des besoins en cash de plus en plus importants, qu'il satisfait d'habitude via l'endettement interne, explique-t-on chez Attijari Capital. Toutefois, la carence de liquidité qui persiste depuis des mois dans le système bancaire, et qui revient principalement à la détérioration des avoirs extérieurs, est due en partie aux sorties importantes de liquidité. Sur ce point, la Direction des études et des prévisions financières précise que le déficit de liquidité s’est accentué sous l’effet des achats de devises par les banques commerciales, dont 6,8 milliards DH au titre de la cession des participations détenues par Telefonica et Portugal Telecom dans le capital de Méditel.
Ainsi, le recours du Trésor à l'endettement extérieur s’avère indispensable pour alléger les pressions qui s'exercent sur le système bancaire, lequel peine à répondre aux besoins accrus du Trésor en liquidité.
Les prochaines semaines devraient fournir aux analystes plus de détails sur cette émission à l'international, qui coïncide avec l'octroi au Maroc de la notation "investment grade" par l'agence de notation Standard & Poor's.

Achir Karim
Mardi 27 Avril 2010

Lu 826 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs