Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ban Ki-moon en Chine pour discuter de la Corée du Nord




Ban Ki-moon en Chine pour discuter de la Corée du Nord
Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, est arrivé mardi à Pékin pour des entretiens avec la direction chinoise qui porteront notamment sur la Corée du Nord et la Syrie, a indiqué son porte-parole.
M. Ban rencontrera mercredi le président chinois, Xi Jinping, et, jeudi, son Premier ministre Li Keqiang, ainsi que des responsables de la diplomatie chinoise, a indiqué Martin Nesirky dans un communiqué. Ban Ki-moon «prévoit de discuter d’un large éventail de problèmes relevant de la paix et de la sécurité, comme la situation dans la péninsule coréenne, le Mali et la Syrie», a ajouté le porte-parole. Le secrétaire général de l’ONU rencontrera également le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, ainsi que son prédécesseur, Yang Jiechi, membre du Conseil d’Etat (gouvernement), a indiqué de son côté mardi la porte-parole de la diplomatie chinoise Hua Chunying.
«Les deux parties échangeront leurs vues sur les questions internationales et intérieures d’intérêt commun», a-t-elle déclaré.
Selon des diplomates de l’ONU, Syrie et Corée du Nord domineront l’agenda des entretiens. «M. Ban a adopté une ligne dure sur la Syrie alors que la Chine s’est jointe à la Russie» pour bloquer à trois reprises des résolutions occidentales contre le régime de Bachar Al-Assad au Conseil de sécurité, a souligné un diplomate du Conseil. «La Corée du Nord est aussi un problème urgent pour tout le monde», a-t-il ajouté.
La Chine est créditée d’une ligne plus ferme à l’égard de son allié nord-coréen, qui fait l’objet de sanctions de l’ONU pour son programme nucléaire, votées par Pékin au Conseil de sécurité.
La venue de M. Ban coïncide avec les entretiens prévus mercredi à Pékin du vice-ministre chinois des Affaires étrangères Zhang Yesui, avec le diplomate nord-coréen Kim Gye-kwan, qui a longtemps dirigé les négociations de son pays avec la Chine, les Etats-Unis, le Japon, la Russie et la Corée du Sud sur son programme nucléaire.

AFP
Mercredi 19 Juin 2013

Lu 114 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs