Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ban Ki-moon condamne la colonisation israélienne

Aide internationale pour la reconstruction de Gaza




Ban Ki-moon condamne la colonisation israélienne
Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a condamné lundi à Ramallah la poursuite de la colonisation israélienne et exigé la fin des "provocations" sur les lieux saints de Jérusalem, quelques heures avant une visite en Israël. M. Ban, en visite en Cisjordanie occupée, a également appelé Palestiniens et Israéliens à reprendre "immédiatement" leurs discussions de paix et à briser "un statu quo déjà intenable".  "Je condamne de nouveau fermement la poursuite des activités de colonisation d'Israël", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse avec Rami Hamdallah, chef du gouvernement d'union palestinien. M. Ban s'est aussi dit "profondément inquiet des provocations répétées sur les lieux saints de Jérusalem", où l'esplanade des Mosquées notamment est le théâtre de tensions grandissantes entre musulmans et juifs.  "Elles ne font qu'aviver les tensions et elles doivent cesser", a-t-il déclaré. Il n'a pas évoqué explicitement l'esplanade des Mosquées. Mais le jour même, de nouveaux heurts, apparemment provoqués par la visite d'orthodoxes juifs sur le site, y ont à nouveau mis aux prises jeunes Palestiniens et policiers.
 Les propos de M. Ban risquent de jeter un froid sur les discussions qu'il devait avoir dans l'après-midi avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à Jérusalem.
Par ailleurs, la communauté internationale a promis dimanche au Caire 5,4 milliards d'aide à la bande de Gaza dévastée par 50 jours de guerre cet été mais, au diapason des Etats-Unis, elle exige des Israéliens et des Palestiniens qu'ils reprennent sérieusement les négociations de paix. 
 Le Qatar a promis de très loin la plus grosse contribution lors de la Conférence internationale pour la reconstruction de Gaza, avec 1 milliard de dollars. Washington a pour sa part annoncé une "aide immédiate" de 212 millions sur un total de 400 millions de dollars en un an, et l'Union européenne une somme de 450 millions d'euros.  La cinquantaine de pays et organisations internationales représentées au Caire "ont promis approximativement 5,4 milliards de dollars (4,3 milliards d'euros), dont la moitié pour la reconstruction de Gaza, et se sont engagés à payer "dès que possible", a déclaré le ministre norvégien des Affaires étrangères, Boerge Brende, dont le pays était le co-organisateur de la conférence avec l'Egypte. 
Il n'a pas détaillé dans l'immédiat à quoi allait être affectée l'autre moitié de l'aide promise.  Le secrétaire d'Etat américain John Kerry s'est montré très ferme lors de cette conférence internationale des donateurs: la communauté internationale est prête à financer mais plus question de se contenter de cessez-le-feu. Il faut reprendre les négociations de paix qu'il avait impulsées en 2013 avant qu'elles n'échouent en avril, a-t-il insisté. Le même ton a été adopté par l'ONU et les pays de l'Union européenne, préoccupées par d'autres guerres dans la région, notamment contre les jihadistes du groupe Etat islamique. Ils sont aussi lassés par près de sept décennies d'un conflit israélo-palestinien dont le dernier avatar sanglant, en juillet et août, a tué près de 2.200 personnes dans la bande de Gaza et 73 Israéliens. 

AFP
Mardi 14 Octobre 2014

Lu 105 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs