Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ban Ki-moon : L'autonomisation des femmes est un impératif mondial


Création de deux groupes consultatifs et désignation des premiers membres



«Malgré d'importants progrès dans la promotion de l'égalité des sexes, s'attaquer aux obstacles structurels à l'autonomisation économique des femmes et à leur pleine inclusion dans l'activité économique demeure une nécessité urgente », a déploré le secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (ONU), Ban Ki-moon.
« Si nous voulons que le monde réalise les Objectifs de développement durable, nous devons assurer que l'autonomisation économique des femmes fasse un bond en avant », a-t-il poursuivi, estimant que « l'autonomisation des femmes est un impératif mondial ».
C’est justement pour lutter contre cette injustice, galvaniser et inspirer des actions en faveur de la santé des femmes et des adolescents qu’une initiative a vu le jour tout dernièrement. Il s’agit du mouvement « Toutes les femmes, tous les enfants » dont les premiers membres du Groupe consultatif de haut niveau sont désormais connus.
En effet, ils ont été désignés, jeudi 22, par Ban Ki-moon. Ce dernier a, par la même occasion, annoncé la composition du premier Groupe de réflexion de haut niveau sur l'autonomisation économique des femmes.
Selon les explications du porte-parole du secrétaire général de l’ONU, le premier Groupe consultatif de haut niveau conseillera le secrétaire général et guidera la transition du mouvement « Toutes les femmes, tous les enfants » et la nouvelle Stratégie mondiale pour la santé des femmes, des enfants et des adolescents. Dans  un communiqué, il est aussi indiqué que ce groupe assurera une liaison avec d'autres groupes engagés dans des activités de plaidoyer afin d'encourager collaboration et interaction avec d'autres objectifs pertinents du Programme de développement durable à l'horizon 2030, peut-on lire sur le site Internet des Nations unies.
Pour parvenir à mettre fin d'ici à 2030 à tous les décès évitables de femmes, d'enfants et d'adolescents et assurer leur bien-être et pour aider à la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD), la Stratégie mondiale pour la santé des femmes, des enfants et des adolescents a proposé une feuille de route qui s’inscrit dans le cadre du mouvement « Toutes les femmes, tous les enfants ». Concernant le Groupe de réflexion de haut niveau sur l'autonomisation économique des femmes, ONU-Femmes précise que celui-ci sera chargé d'apporter des idées et de galvaniser les efforts en vue de combler le fossé économique persistant entre les genres dans le monde.
Dans un communiqué, on apprend que ce Groupe fera concrètement « des recommandations pour la mise en œuvre du Programme de développement durable à l'horizon 2030 axées sur l'amélioration des perspectives économiques des femmes et la promotion des femmes à des positions de leadership afin de stimuler une croissance économique respectueuse de l'environnement et inclusive », peut-on lire sur le site des Nations unies, précisant que le Groupe est appuyé par le Royaume-Uni, le Groupe de la Banque mondiale et ONU-Femmes.


 

Alain Bouithy
Lundi 25 Janvier 2016

Lu 923 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs