Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Baisse de la production industrielle, énergétique et minière

Le gouvernement Benkirane interpelé




Baisse de la production industrielle, énergétique et minière
Une mauvaise nouvelle ne vient jamais seule. La semaine s’est annoncée cruciale pour l’Exécutif puisqu’elle a été ponctuée par la dégradation du Maroc dans l’indice MSCI, par la publication d’une enquête de conjoncture démontrant que le moral des patrons était en berne par le HCP et par la publication d’un indice des prix à la production en baisse au premier trimestre.
Les méfaits de la crise économique et financière que traverse le Maroc commencent à apparaître clairement dans les principaux indicateurs industriels, à savoir l’indice de la production et celui des prix à la production.
Selon l’enquête de conjoncture que le Haut-commissariat au plan a rendue publique mardi,  l’activité du secteur du bâtiment et travaux publics aurait connu une baisse au premier trimestre  par rapport au trimestre précédent. C’est ainsi que 55% des patrons interviewés par le HCP déclarent une baisse de leur activité. Cette baisse aurait résulté de l’effet conjugué du recul de l’activité des travaux publics et du bâtiment. Concernant les travaux publics, la baisse aurait été enregistrée,  particulièrement, au niveau des activités de « Construction du gros œuvre de bâtiments» et des « Travaux d’installation électrique».  Ce qui s’est répercuté sur la situation de l’appareil de production. De plus, les résultats de ladite enquête montrent aussi que le taux de sous-emploi  a atteint au  cours de ladite période environ 32% dans le secteur du BTP, 24% dans les industries de transformation, 23% dans l’énergie et 14% dans le secteur des mines.
Pis encore, l'indice des prix à la production a enregistré une baisse de 0,7% dans le secteur des «industries manufacturières» au premier trimestre 2013 par rapport à la même période de 2012. Une tendance que l’actuel gouvernement ne semble pas être en mesure d’inverser, surtout lorsqu’on sait que cet indice a poursuivi sa dégradation durant le deuxième trimestre. La même source vient d’indiquer également qu’il a connu, au terme du mois d’avril, une baisse de 2,5% par rapport au mois précédent dans le secteur des industries manufacturières.  
Cette évolution résulte notamment, et selon les experts du HCP, de la baisse de la production des «autres produits minéraux non métalliques» de 13,6%, des «articles d'habillement et fourrures» de 3,9%, des «produits métalliques» de 4,9%, de l'«industrie du textile» de 3% et du «raffinage de pétrole» de 3,8%, indique le HCP qui vient de publier sa note relative à l’indice des prix à la production industrielle, énergétique et minière.
Elle résulte également du recul de la production des «meubles et industries diverses» de 9,4%, des «machines et équipements» de 3,8%, des «produits en caoutchouc ou en plastique» de 2,5% et des «produits du travail du bois» de 5,1%, précise le HCP.
En outre, la note du HCP relève également une baisse de 2% de l'indice de la production minière, résultant de la diminution des «produits divers des industries extractives» de 2,1% et de l'augmentation des «minerais métalliques» de 0,3%. Pour sa part, l'indice de la production de l'énergie électrique a enregistré une baisse de 4,4%.
En revanche, seules les activités ayant une forte consommation ont enregistré des hausses, -au détriment d’une consommation peu soutenue, voire de plus en plus affaiblie en 2013 selon la même source-, notamment les «industries alimentaires» avec 2,2%, les «produits du travail des métaux» de 4,8%, l'«industrie du tabac» de 5% et l'industrie du «papiers et cartons» de 1,4%, ajoute la même source.
Certes l’économie marocaine est une «économie de services», mais cela n’empêche pas que l’industrie qui constitue actuellement à peu près de 30% du PIB est l’avenir de notre économie.

Mohammed Taleb
Samedi 15 Juin 2013

Lu 235 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs