Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bagdad appelle à l'aide la communauté internationale

Les Kurdes gagnent du terrain sur les jihadistes de l'EI




Bagdad appelle à l'aide  la communauté internationale
Le ministre irakien des Affaires étrangères a appelé dimanche la communauté internationale à aider son pays à lutter contre les jihadistes, un combat pour lequel son homologue iranien lui a assuré le soutien de Téhéran.
 Washington, qui a mené depuis le 8 août plus de 90 frappes contre les jihadistes de l'Etat islamique (EI) dans le nord de l'Irak, s'est dit de son côté déterminé à poursuivre ses raids, menaçant d'étendre son intervention à la Syrie voisine.
Le gouvernement irakien fait face depuis le 9 juin à une offensive de l'EI, un groupe sunnite extrémiste, qui s'est emparé de territoires dans cinq provinces du pays, entraînant la fuite de dizaines de milliers de personnes.
 L'Irak "a besoin d'aide et de soutien de la part de tout le monde (...) de toutes les forces contre le terrorisme", mais pas sous la forme de troupes, car "les hommes combattant ne manquent pas", a déclaré le chef de la diplomatie irakienne Hoshyar Zebari lors d'une conférence de presse.
Son homologue iranien Mohammed Javad Zarif, qui s'exprimait à ses côtés, a assuré Bagdad de l'aide de son pays, mais démenti toute présence de soldats iraniens en Irak.
 "Nous coopérons et travaillons (...) avec le gouvernement irakien et avec le gouvernement kurde pour repousser ce groupe", a dit M. Zarif.   "Mais nous ne croyons pas que (les gouvernements kurde et irakien) aient besoin de la présence de soldats iraniens" pour le contrer, a-t-il ajouté.
 Cependant, la mort fin juillet d'un pilote iranien dans des combats en Irak et la présence d'avions de combats venus probablement d'Iran semblent indiquer, selon des experts, une implication plus directe de la République islamique chez son voisin. 
 M. Zarif, dont le pays est un allié du régime syrien, a en outre appelé à davantage d'efforts internationaux pour lutter contre l'EI.
 L'EI "est en train de commettre des actes horrifiants de génocide et des crimes contre l'humanité" et "doit être stoppé par la communauté internationale et par tous les pays de la région", a plaidé M. Zarif.
Le groupe jihadiste est également très actif dans la Syrie en guerre, où il a pris dimanche l'aéroport de Tabqa, dernier bastion du régime de Bachar Al-Assad dans la province septentrionale de Raqa. Par ailleurs, les forces kurdes peshmergas, appuyées par l'aviation irakienne, ont réussi à reprendre trois villages au nord-est de Bagdad aux jihadistes de l'Etat islamique (EI) lundi et ont repoussé deux assauts dans une autre région, ont annoncé des responsables.Lundi, les forces kurdes, soutenues par l'aviation irakienne, ont repris aux jihadistes trois villages de la région de Jalawla, dans la province de Diyala (est), ainsi que l'une des routes principales utilisées par les insurgés pour transporter combattants, matériel et vivres, a annoncé un général peshmerga. 
 Les troupes kurdes sont en outre sur le point de contrôler toutes les entrées de la ville de Jalawla, qu'elles cherchent à reprendre à l'EI depuis des semaines, a ajouté l'officier. 
 

AFP
Mardi 26 Août 2014

Lu 328 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs