Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Baba Aichour frappe à nos portes

La fête de l’enfance, de la famille et des traditions




Baba Aichour frappe à nos portes
Le Noël à la marocaine. C’est ainsi qu’est perçue chez nous l’Achoura ; une fête de l'enfance, de la famille et des traditions.  A l’instar de papa Noël, Baba Aichour, certes un mythe en déperdition,  demeure néanmoins lié aux festivités. Cette manifestation revêt une signification spirituelle et sociale indéniable. C'est aussi un jour de partage et de charité. Elle rappelle l'obligation de faire l'aumône, de s'acquitter d'une contribution matérielle, la Zakat, destinée à assister les plus démunis.
Depuis quelques jours, une ambiance de fête imprègne les airs. Et pour cause, la nouvelle année de l’hégire vient d’être célébrée, le 1er Moharram et jeudi prochain place à la fête de l’Achoura. Une occasion qui continue à enchanter les enfants.  
Des boutiques des quartiers populaires aux grands centres commerciaux, le commerce des jouets fleurit avant la fête. En effet, les marchands de jouets se frottent les mains. C’est la période de l’année où ils en vendent le plus. Trompettes, tambours, tam-tam voire poupées, il y en a pour tous les goûts. Toutefois l’activité préférée de bon nombre d’enfants est de faire exploser les pétards et les fusées de tout genre. Comme ces pratiques sont dangereuses et n’ont pas manqué d’engendrer beaucoup  d’accidents par le passé, chaque année une chasse aux vendeurs de pétards est organisée en cette période.
Mais s’il est une pratique très révélatrice de cette fête, c’est bien celle appelée abusivement «zem-zem». Ainsi le risque de se retrouver aspergé d’eau est fort probable en cette journée. Les enfants usant de cette liberté exceptionnelle qui leur est accordée s’amusent à trouver des proies parmi les passants et les voisins
Tous ces aspectes ludiques d’Achoura ne devraient pas faire oublier  sa portée religieuse. C’est l’occasion pour les plus pieux d’accomplir davantage de bonnes actions. Ainsi et afin de suivre la tradition du Prophète, d’aucuns jeûnent le jour de la fête voire la veille. C'est aussi un jour de partage et de charité car d’autres personnes en profitent pour s’acquitter de la Zakat. Les gens se rendent également aux cimetières afin de se recueillir sur les tombes de leurs proches. La visite au cimetière est accompagnée d’une distribution de dattes, de figues sèches et de pain aux mendiants qui se regroupent à proximité.
Côté gastronomie et chhiwates, les familles ont pour coutume d’acheter la « fakia », un assortiment de noix, d’amandes, de pois chiche, de cacahuètes, de dattes et de raisins secs pour accompagner la veillée d’Achoura. Quant au repas principal, c’est le couscous aux sept légumes préparé avec la diyala (viande séchée de l’Aid El Kébir). «Toute cette ambiance bon enfant me manque terriblement là où je vis en France» nous a confié Hayat,  mère de famille. «Pour ce, je m’arrange autant faire se peut de passer toutes les fêtes religieuses au Maroc. Une manière d’aider mes enfants à préserver nos traditions».

Nezha Mounir
Samedi 9 Novembre 2013

Lu 1530 fois


1.Posté par Sarah le 26/11/2013 05:01 (depuis mobile)
Pourquoi vouloir imiter les chrétiens? Ne devons nous pas imiter le Prophete saws? Achoura est le jour ou Allah sauva Moïse et son peuple de pharaon, le prophète nous a dit de jeûner et non de faire la fête sobhanaLah, Allahy hdina

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs