Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

BMCI affiche un résultat semestriel en amélioration




La capacité bénéficiaire de la banque portée par l’allègement du coût du risque au premier semestre

Confirmant l'orientation annoncée au premier trimestre 2016, la Banque marocaine pour le commerce et l'industrie (BMCI) parvient à afficher un résultat semestriel en amélioration, commentent les analystes de BMCE Capital Bourse.
Malgré la régression du produit net bancaire (PNB), la capacité bénéficiaire de la banque, cotée à la Bourse de Casablanca, profite de l'allègement de 31,6% du coût du risque à 331,2 millions de dirhams (MDH), relève la société de Bourse BMCE Capital à l’occasion de la publication des résultats semestriels de BMCI.
Ainsi, rapporte la MAP, le résultat net part du Groupe (RNPG) s'apprécie de 17,4% à 259,5 MDH, tandis que le résultat social de la banque baisse de 5,5% à 258,8 MDH, intégrant une charge d'impôt plus importante (+61,1% à 98,7 MDH).
Du côté des réalisations commerciales, les analystes financiers soulignent une hausse de 1,4% des crédits à la clientèle à 49,2 milliards de dirhams (MMDH), provenant à 80,4% de l'activité sociale (contre 82,2% au 31/12/2015) dont les encours baissent de 0,8% à 39,6 MMDH. 
Cette évolution recouvre les progressions des crédits immobiliers (+1,4% à 14,6 MMDH) et des crédits à la trésorerie et à la consommation (+0,7% à 15,3 MMDH), atténués par les reculs des autres crédits (-15,8% à 2,1 MMDH) et des crédits à l'équipement (-3,2% à 7,5 MMDH). 
La même source note aussi que la production nouvelle de crédits amortissables s'est appréciée de 22% par rapport à la première moitié de 2015, notamment tirée par les crédits à l'équipement (+39%), le leasing (+15%) et les crédits à la consommation (+22%).
En parallèle, les dépôts consolidés augmentent de 1,2% à 42,6 MMDH émanant à raison de 98,5% de l'activité sociale, dont l'évolution (+0,6%) intègre essentiellement la croissance de 2,9% des comptes créditeurs, fortement atténuée par la régression de 15,5% des dépôts à terme (DAT) à 3,4 MMDH, a-t-elle fait remarquer. 
Cette variation s'accompagne d'une amélioration de la structure des ressources avec 72,6% de ressources non rémunérées (contre 70,8% à fin 2015). En conséquence, le taux de transformation consolidé se fixe à 115,6% (+0,2 point). 
Pour sa part, l'actif financier à la juste valeur par résultat se replie de 31,2% 240,2 MDH, sous l'effet du recul des obligations et titres à revenu fixe non cotés (-31,5% à 225,8 MDH). 
Les actifs financiers disponibles à la vente baissent, quant à eux, de 19,1% à 5,4 MMDH, principalement en raison du retrait de 16,9% des effets publics et valeurs assimilées à 5,1 MMDH.
Sur le plan opérationnel, les analystes de BMCE Capital mettent en avant une baisse de 3,4% du PNB de BMCI à 1,5 MMDH, sous l'effet des replis de la marge d'intérêt (-5,3%) du résultat des activités de marché (-7,8%), à contre-courant du marché. La marge sur commissions ressort ainsi en quasi-stagnation (+0,6%) à 239,1 MDH.
Par pôle d'activité, le PNB est drainé à hauteur de 91,2% par la Banque de détail et de 2,7% par les sociétés de financement spécialisées, le reste émanant de la Banque offshore (1,6%), des sociétés de gestion d'actifs (1%) et des autres activités (3,6%). De leur côté, les charges générales d'exploitation augmentent de 3,8% à 790,5 MDH, principalement en lien avec les dépenses du plan stratégique BMCI 2020, induisant une dégradation de 3,6 points du coefficient d'exploitation à 51,2%. Le résultat brut d’exploitation (RBE) recule, en conséquence, de 10% à 754,1 MDH.
Depuis le début de l’année, le titre BMCI s’est déprécié de 7,97%, contre un repli de 17,16% une année auparavant et une régression de 29,12% depuis 2013.

Libé
Lundi 17 Octobre 2016

Lu 516 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs