Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

BMCE Bank réalise d’excellentes performances

Le groupe de Othman Benjelloun affiche une hausse de 18% du résultat net part au premier semestre




Le top management de BMCE Bank n’a pas caché son satisfecit lors de la présentation, lundi 26, des résultats du premier semestre 2016 du groupe à son siège, à Casablanca.
Consolidation, crédibilité, solvabilité, croissance et assurance ont dominé la présentation des performances réalisées par le groupe bancaire marocain au cours des six premiers mois de l’année en cours, confirmant nettement le trend haussier de la banque et témoignant de sa bonne santé.
En effet, au terme du premier semestre 2016, BMCE Bank a connu une évolution favorable de ses principaux indicateurs. Le groupe a réalisé un résultat net part (RNPG) de 1,25 milliard de dirhams (MMDH), contre 1,064 milliard de dirhams (MMDH) réalisés à la même période de l’année dernière. Ce qui représente une hausse de plus de 18% par rapport à la valeur enregistrée à juin 2015, s’est réjoui Brahim Benjelloun Touimi, administrateur directeur général exécutif de BMCE Bank of Africa.
La BMCE Bank SA et ses filiales ont représenté 64% des résultats consolidés du groupe (801 MDH). En détail, elles ont généré respectivement 635  et 167 millions de dirhams (MDH).
La part des activités à l’international s’est quasiment stabilisée à 36%, soit 449 MDH. L’Afrique a représenté plus d’un quart des résultats consolidés du groupe avec une contribution quasiment stable sur la même période de 27% (331 MDH), contre 28% (291MDH) à juin 2015. La plateforme européenne a, quant à elle, grimpé à  9%, passant de 83 MDH à 118 MDH de juin 2015 à juin 2016.
Entouré des directeurs généraux du groupe, Brahim Benjelloun Touimi a aussi souligné l’amélioration de la rentabilité financière qui est passée de 13,9% à 15,5%.
Sur la même lancée, le produit net bancaire (PNB) a connu une croissance de +13% à 6.705 MDH à fin juin 2016, contre 5.923 MDH à la même période de l’année dernière. Cette progression a été essentiellement tirée par les activités de marché (+86%) qui ont bénéficié de l’impact favorable de la baisse des taux sur la valorisation du portefeuille obligatoire.
Cette croissance a également été soutenue par les activités d’intermédiation bancaire qui constitue le cœur même de métier de la banque, et dont la marge d’intérêt a connu une progression de +6%, ont soutenu les cadres de cette grande institution.
A noter que, les charges générales d’exploitation ont enregistré une évolution de +9%. Une envolée qui aura contribué à l’amélioration du coefficient d’exploitation consolidé à 53%.
Pour sa part, le résultat brut d’exploitation s’est accru de 18% à la grande satisfaction du top management. Et pour cause, cette progression offre à la banque un record en franchissant pour la première fois le seuil des 3 milliards de DH en un semestre. Par rapport à la même période de l’année dernière, le résultat brut d’exploitation est passé de 2,661 à 3,144 milliards de dirhams (MMDH) à juin 2016.
Au cours de son exposé, le top management a également indiqué la hausse de +14% par rapport à décembre 2015 du stock de provisions (8,4 milliards DH), une amélioration de +8% du bilan total consolidé (282 milliards de DH et une appréciation de +10% des capitaux propres part du groupe (17,7 milliards DH).
Dans le registre des succès inégalés en un semestre, on retiendra aussi la nette progression du résultat net social de BMCE Bank qui a dépassé pour la première fois 1 milliard de DH (1074 MDH, contre 902,6 MDH à juin 2015) soit une hausse de +19%.
Les hausses significatives du RNPG et du RNS sont des prémisses encourageantes du nouveau Plan stratégique de développement 2016-2020, a soutenu Brahim Benjelloun Touimi. Ce dernier a aussi relevé, à propos des comptes sociaux, que « l’augmentation de +17% du PNB de la Banque au Maroc grâce à la contribution significative des activités de marché (+69%)et à l’apport du réseau commercial, avec une marge sur commissions et une marge d’intérêts en hausse de près de+9% et +3%, respectivement ».
A noter aussi, que le groupe Bank of Africa est présent dans 18 pays. Il compte à son actif 528 agences bancaires et 2,9 millions de comptes pour un effectif bancaire de 5496.

Alain Bouithy
Jeudi 29 Septembre 2016

Lu 561 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs