Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

BCP affiche une croissance à deux chiffres de son RNPG

Progression de 3,3% du PNB consolidé de la Banque Centrale Populaire à 11,9 MMDH




 Au terme du troisième trimestre 2017, la Banque Centrale Populaire (BCP) réalise un résultat net part du Groupe (RNPG) en hausse de 12,5% à 2,1 milliards de dirhams (MMDH). Dans les mêmes proportions, le résultat net social s'accroît à 2 MMDH, relèvent les analystes de BMCE Capital Bourse à l’occasion de la publication des résultats trimestriels de la Banque cotée à la Bourse de Casablanca.
La même source note aussi une progression de 3,3% du produit net bancaire (PNB) consolidé de la BCP à 11,9 MMDH, porté principalement par la croissance de plus de 14,1% du PNB des filiales spécialisées et internationales, rapporte la MAP. Cette évolution intègre une baisse de la marge d'intérêt de 3,5% à 7,6 MMDH, une appréciation de 13,5% de la marge sur commissions à 1,8 MMDH et une amélioration de 20,4% du résultat des activités de marché à 2 MMDH, a-t-elle expliqué.
Suivant la même tendance, le PNB se bonifie de 12,3% à 5,1 MMDH en social, ajoutent les analystes financiers, qui soulignent un alourdissement de 2,2% des charges générales d'exploitation à 6 MMDH, fixant le coefficient d'exploitation à 50,4% (-0,5 point). Pour sa part, le résultat brut d’exploitation (RBE) affiche une hausse de 4,4% à 5,9 MMDH par rapport au T3 2016, tandis que le coût du risque augmente de 8,2% à 2,52 MMDH. Le taux de couverture s'élève, ainsi, à 76,8% à fin septembre 2017, contre 76,2% à fin décembre 2016.
Les réalisations trimestrielles du Groupe BCP laissent également apparaître une progression de 6,6% des crédits à la clientèle consolidés à 228 MMDH, dont 42,7% émanent de l'activité agrégée. Cette dernière connaît une amélioration de 4,7% de l'encours de crédits à 97,4 MMDH, au moment où les dépôts consolidés gagnent 3,4% à 268,5 MMDH (-4,7% pour les dépôts agrégés). Le taux de transformation s'établit, ainsi, à 84,9% (+2,6 points). S'agissant des actifs financiers à la juste valeur par résultat et des actifs financiers disponibles à la vente, ils ressortent en hausse respectivement de 9,3% à 40,7 MMDH et de 4,2% à 37,5 MMDH. Les analystes financiers notent, par ailleurs, que la BCP a porté sa provision pour risques généraux à 3,5 MMDH et son fonds de soutien à près de 3,8 MMDH.
Sur le seul T3 2017, le PNB de la BCP ressort en accroissement de 8,6% à près de 3,69 comparativement au T3 2016 (-18,8% par rapport au T2 2017), tandis que le RBE s'apprécie de 13,6% à près de 1,74 MMDH (-31,2% comparativement au T2 2017). Le coût du risque, lui, augmente de 60% à 902,2 MDH (-5,6% par rapport au T2 2017). Enfin, le RNPG progresse de 22% à 561,4 MDH (-37,7% comparativement au T2 2017). En termes de perspectives, le Groupe a élargi sa présence en Afrique de l'Ouest à un troisième pays, la Guinée.

Mercredi 15 Novembre 2017

Lu 842 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs