Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Azoulay coopté au Conseil du Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée




André Azoulay, conseiller de SM le Roi et président de la Fondation Anna Lindh a été coopté lundi au sein du Conseil d’administration de l’Association de préfiguration du futur grand Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MUCEM), prévu à Marseille (Sud de la France). Le MUCEM, dont la première pierre a été posée le 30 novembre par le ministre français de la Culture, M. Fréderic Mitterrand, devra ouvrir ses portes au cours du premier semestre 2013 avec l’ambition de devenir un carrefour et un lieu d’impulsion d’une forte dynamique culturelle à l’échelle euro-méditerranéenne. Dans le but d’accompagner le chantier de ce grand projet, une Association de préfiguration du Musée réunissant notamment des représentants des collectivités territoriales et partenaires du projet, a été mise en place. Cette structure bénéficie du “concours d’éminentes personnalités du monde culturel”, parmi lesquelles M. Azoulay, comme l’a relevé le ministre français de la Culture. Ce choix a été officialisé lundi lors de la réunion, dans la capitale phocéenne, du Conseil d’administration de l’Association de préfiguration du MUCEM, sous la présidence de M. Yves Aubin de la Messuzière, ambassadeur de France, arabisant et expert reconnu du Monde arabe et de la Méditerranée. “Il s’agira du premier espace vivant et interactif de cette dimension qui a fait le choix d’exprimer la synthèse de tous nos patrimoines, de toutes nos spiritualités et de toutes nos cultures”, a déclaré M. André Azoulay, à l’issue de cette réunion. Qualifié de “Musée sans rivages” par ses promoteurs, le MUCEM nécessitera pour sa réalisation un investissement de plus de 150 millions d’euros et il se développera sur près de 30.000 m2 installés autour et dans le site historique du Fort Saint-Jean à l’entrée du port de Marseille. L’inauguration du MUCEM sera marquée par deux grandes expositions, l’une intitulée “Noir et Bleu, ou un rêve méditerranéen” pour exprimer les contrastes et la riche complexité du rêve méditerranéen et l’autre appelée “Féminin- Masculin” pour traiter du genre en question entre Europe et Méditerranée.  Deux événements pour explorer et comparer les imaginaires euro-méditerranéens dans leur parenté et leur mouvement de différenciation et de rapprochement.


L
Jeudi 14 Janvier 2010

Lu 248 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs