Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Avec la participation du poète catalan David Castillo : Soirée poétique marocaine à Barcelone




Une pléiade de poètes marocains, membres de la Maison de la poésie au Maroc, ont animé, lundi à Barcelone, une soirée poétique qui a drainé un grand nombre d'intellectuels et d'amoureux catalans de la poésie.
Il s'agit d'Abdelaziz El Hakim, Abdelaziz Azrhai, Nabil Mansar, Mohamed Boujbiri, Aicha Bassry, Ouidad Benmoussa, Jalal El Hakmaoui et Mourad El Kadiri.
Au cours de cette soirée, initiée par le réseau Bibliothèques de Barcelone en collaboration avec la Maison de la poésie au Maroc et l'Institut français de la cité catalane, les poètes marocains se sont relayés à la tribune pour donner lecture à des poèmes puisés dans leurs recueils pour le grand plaisir des amateurs catalans de la poésie et la littérature.
D'une voix tantôt douce tantôt puissante, les poètes marocains ont déclamé des poèmes chargés d'émotions et de sentiments, réussissant ainsi à capter l'attention de l'assistance. Ils ont traité divers sujets qui préoccupent l'Homme tels que la vie, la mort, le pouvoir, l'espoir, le désespoir et la passion.
Cet événement a été également marqué par la participation de David Castillo, premier poète catalan dont un de ses recueils fut traduit en langue arabe.
Lors de cette soirée, David Castillo a présenté les poètes marocains et s'est chargé de la lecture de leurs textes traduits en espagnol.
Il a, à cette occasion, salué cette initiative, rendant un vibrant hommage à la "riche" création poétique et littéraire au Maroc.
De son côté, Mourad El Kadiri, membre du bureau exécutif de la Maison de la poésie au Maroc, a déclaré que cet événement s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l'accord de partenariat conclu entre le réseau Bibliothèques de Barcelone et la Fondation du club du livre de la ville de Fès, soulignant la volonté de la Maison de la poésie au Maroc de consolider l'échange et les liens avec les poètes catalans.
Mourad El Kadiri dont plusieurs recueils ont été traduits en espagnol, notamment "Oiseau de Dieu" (Pajaro de Dios) et "Tissage de filles" (Hilado de Chicas), a notamment appelé les maisons d'édition à encourager la traduction des œuvres des poètes marocains et catalans dans les langues arabe et catalane, soulignant l'importance des échanges et des rencontres entre les intellectuels des deux bords pour promouvoir l'amitié, la compréhension et la coopération entre le Maroc et la Catalogne. 

MAP
Mercredi 13 Avril 2011

Lu 258 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs