Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Avec l'envolée des investissements qui atteignent 66,5 milliards de DH en 2008 : Les dettes des Etablissements publics dépassent 121 milliards DH




Avec l'envolée des investissements qui atteignent 66,5 milliards de DH en 2008 : Les dettes des Etablissements publics dépassent 121 milliards DH
121,1 milliards de DH est le montant des dettes de financement des Etablissement et Entreprises publics (EP) en 2008. A première vue, cela étonne, voire détonne lorsqu'on compare ce chiffre avec les 66,5 milliards de DH, le volume des investissements en 2008. D'après le projet de loi de Finances 2010, ce chiffre représente 17,6% du PIB en 2008 contre 15,4% en 2007.
Les auteurs du document constatent que les dettes de financement enregistrent un accroissement de 28,1%. Cette expansion résulte, expliquait-on, de flux importants touchant certains offices et autres établissements. C'est le cas notamment de l'ONE qui affiche la plus forte envolée (+32,3 % avec 25,9 milliards de DH), mais aussi de la société des Autoroutes du Maroc (ADM) qui a vu ses dettes augmenter de 33,9% avec 14,6 milliards. L'Office national des chemins de fer (ONCF) traîne des dettes de l'ordre de 14 milliards, en progression de près de 17%. Le Groupe OCP (Office chérifien des phosphates) a vu ses dettes passer de 2 milliards en 2007 à près de 12 milliards en 2008, en raison notamment de l'externalisation de la caisse interne de retraite. Avec les nombreux projets lancés dans le cadre de la généralisation de l'accès à l'eau potable, l'ONEP (Office national de l'eau potable) aligne des dettes de l'ordre de 9,5 milliards, en hausse de 23%. Idem pour le Fond d'équipement communal (FEC) dont le montant de la dette progresse de 12% à quelque 5 milliards.
Tout aussi endettées, d'autres entreprises publiques parviennent à ralentir quelque peu le rythme de croissance de leurs dettes de financement. Ces mouvements à la baisse concernent en particulier  le Crédit Agricole du Maroc CAM (-5,5% avec 14,1 milliards), RAM (-4,8% avec 5,7 milliards) et Groupe Holding Al Omrane (-4,6% avec 2,3 milliards).
Le document du ministère de l'Economie et des Finances précise que plus de 80% des dettes sont le fait de 8 entités (ONE, ADM, CAM, ONCF, Groupe OCP, ONEP, RAM et FEC) ayant toutes dépassé, individuellement, le cap des 5 milliards de DH de dettes.
Le document du ministère de l'Economie et des Finances ne s'attarde pas sur la question de l'endettement. Il se contente de signaler que les dettes représentent en 2008 l'équivalent de 16,3% du total des actifs (14,8% en 2007) et 56,3% des fonds propres (51% en 2007). En revanche, il constate que le rendement du portefeuille public a poursuivi son évolution positive. Approché à travers le ratio de rendement financier (résultat net/fonds propres) et le ratio de rendement commercial (résultat net/chiffre d'affaires), le ratio de rendement financier, notent les rédacteurs, a atteint 15,5% en 2008 contre 11,7% en 2007 et seulement 5% en 2006.
De même, le ratio de Rendement Commercial a confirmé son trend haussier en enregistrant 19% en 2008 contre 16,3% en 2007 et 6,8% en 2006. Cette évolution favorable, expliquait-on, provient de l'augmentation remarquable des résultats nets des Entreprises publiques (EP) avec un impact déterminant des EP suivantes : Groupe OCP, ONDA, ANCFCC, SODEP et Groupe HAO atténuée par la diminution des ratios afférents notamment au Groupe CDG, CMR, CNSS et ONE. Par ailleurs, le rapport sur les Etablissements et entreprises publics (EP) joint au projet de loi de Finances 2010, signale que les capitaux propres des EP ont dépassé 215,3 milliards de DH en 2008, en amélioration de 16,1% par rapport à 2007. Cette variation s'explique par les augmentations de capital ou des fonds de dotations ainsi que par l'accroissement des réserves, des reports à nouveau et des bénéfices. Elle concerne particulièrement : CNSS (+10,4% avec 34.619 MDH), Groupe CDG (+27,3% avec 19.034 MDH), ONCF (+10,4% avec 16.154 MDH), Groupe OCP (13.561 MDH contre des fonds propres négatifs de 9.860 MDH en 2007) et ONEP (+6,1% avec 13.316 MDH). Cette augmentation a été néanmoins atténuée par la quasi-stabilité des fonds propres du Fonds Hassan II (-0,03%) et la baisse de ceux de l'ONE (-21,8% avec 13.773 MDH).
Achir Karim



p Un total bilan de 745 milliards DH

A fin 2008, le total des bilans des EP s'élève à 744,9 MMDH enregistrant une hausse de 16,6% par rapport à l'année écoulée et ce, en relation avec la consolidation de la structure financière de ces organismes. L'augmentation a concerné la quasi-totalité des EP. Près de 60% des actifs sont le fait de six entités ayant toutes dépassé, individuellement, les 50 MMDH : Groupe CDG, ONE, CAM, CMR, CNSS et Groupe OCP.

* 138,6 milliards DH en placements

Le montant des placements des EP s'est établi à 138,6 milliards DH, en 2008, contre 110,8 milliards en 2007. Une part de 98% de ce montant correspond aux placements de : CMR (52,2 MMDH dont 38,4 MMDH en Bons du Trésor et 2,9 MMDH en OPCVM/SICAV), CNSS (28,6 MMDH dont 20,4 MMDH auprès de la CDG et 6,1 MMDH en OPCVM/SICAV), Fonds Hassan II (21,6 MMDH intégralement en Bons de Trésor), Groupe OCP (19,3 MMDH dont 18,6 MMDH en OPCVM/SICAV) et Barid Al Maghrib (13,9 MMDH dont 1,1 MMDH en Bons du Trésor et 3,7 MMDH en OPCVM/SICAV).

L
Vendredi 11 Décembre 2009

Lu 492 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs