Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Avec des réalisations commerciales et financières en dégradation : BERLIET Maroc envisage-t-il le retrait de l’activité montage ?




Les deux dernières années furent réellement difficiles pour la filiale de RENAULT TRUCKS au Maroc. Les réalisations commerciales et financières de Berliet Maroc n’ont pas été en ligne avec les prévisions et encore moins avec les estimations des analystes. Le bilan 2009 n’a pas non plus arrangé les choses, marqué surtout par la non reconduction du contrat avec KIA Motors et par l’arrêt du contrat avec ISUZU.
Fortement impacté par la crise économique internationale, BERLIET MAROC voit sa part de marché baisser sensiblement de 13,9% en 2008 à 9% en 2009. Le chiffre d’affaires, toutes activités confondues, totalise 477 millions DH, accusant ainsi un repli de 47,7% par rapport à 2008. Le volume vendu par la marque Renault Trucks se monte à 480 en 2009 contre 969 en 2008.
Faute de reconduction des accords de commercialisation des véhicules utilitaires de la marque KIA MOTORS, BERLIET MAROC a  commercialisé, au cours du second semestre 2009, de nouveaux véhicules de même gabarit notamment le LANDER ECO et le MAXITY en 3,5 tonnes. De plus, en raison de l’arrêt en janvier 2009 du contrat de montage industriel signé avec ISUZU, le chiffre d’affaires industriel devait enregistrer une baisse de 58% tombant à 22 millions DH en 2009 contre près de 52 millions DH en 2008.
Les analystes financiers de BMCE Capital ont relevé la dégringolade de 89,9% du résultat d’exploitation qui se réduit à 8,7 millions DH. En revanche, le résultat financier enregistre un bond exceptionnel de 7 fois à 3,2 millions DH, du fait des intérêts générés sur des placements de trésorerie et d’un bilan de change positif. Au final, le résultat net vire au rouge avec un déficit de -3,4 millions DH, intégrant un résultat non courant négatif de 8,9 millions DH. Pour rappel, la société a fait l’objet d’un contrôle fiscal au titre de l’IS, IR et  TVA, couvrant les exercices 2005 à 2008.
Pour 2010, la société anticipe une stagnation des ventes de véhicules lourds et une redynamisation des ventes de pièces de rechanges. En outre, dans le cadre de la nouvelle réorganisation de l’activité industrielle de  BERLIET Maroc, le conseil d’administration du 30 mars 2010 a décidé de céder  l’immobilier du site industriel (27.000 m_ utilisés pour le montage de véhicules en CKD) et de prendre à bail auprès du cessionnaire les surfaces nécessaires pour la poursuite de l’activité montage (soit 6.000 m_) pour une durée d’un an renouvelable une fois. La nouvelle réorganisation  annoncée devrait impliquer, selon les analystes de BMCE Capital, un retrait progressif de l’activité montage de la filiale de RENAULT TRUCKS au Maroc. 

Libé
Lundi 5 Avril 2010

Lu 753 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs