Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Avec des carnets de commandes à moitié garnis : L’activité économique demeure stable




Avec des carnets de commandes à moitié garnis : L’activité économique demeure stable
L’activité économique est plutôt stable, ce premier trimestre 2010, avec parfois des tendances à la hausse de la production dans les secteurs classiques comme le BTP et la construction et produits textiles et bonneterie. Les carnets de commandes étant peu garnis au 4ème trimestre 2009, la majorité des chefs d’entreprises, enquêtés par le HCP, pronostiquent une stabilité de l’activité au cours de ce premier trimestre 2010. Rares sont les secteurs où l’on prévoit une relance de l’activité. Le marché de l’emploi, pour sa part, ne connaîtra pas de changement notable. On prévoit même une baisse de l’emploi dans le secteur de l’énergie et une stagnation dans le BTP.   
D’après les résultats de l’enquête de conjoncture du HCP, l’activité du secteur du bâtiment et travaux publics aurait connu une hausse modérée au 4ème trimestre 2009 par rapport au trimestre précédent. La note de conjoncture du HCP indique que 32% des patrons ont déclaré une hausse de leur activité, 52% une stabilité et 16% une baisse. La tendance haussière aurait été enregistrée, essentiellement, au niveau des activités relevant du bâtiment, notamment, la construction du gros œuvre, les travaux spécialisés de génie civil et la construction de lignes électroniques et de  télécommunications.  
La production du secteur manufacturier aurait connu, également, une légère tendance haussière au cours du 4ème trimestre 2009 par rapport au trimestre précédent. D’après les conjoncturistes du HCP, cette légère amélioration résulterait, d’une part, des hausses de la production dans les branches des «produits de la chimie et de la parachimie», des «produits textiles et bonneterie» et du «matériel de transport» et, d’autre part, des baisses de la production dans les branches des «autres produits des industries alimentaires», de l’habillement des chaussures, des «articles en caoutchouc ou en plastique» et des «produits de l’industrie métallique de base».
De la même manière, les secteurs de l’énergie et des mines auraient connu, aussi, des hausses de la production au 4ème trimestre 2009 qui s’expliqueraient, pour le secteur de l’énergie, par une progression de la production du «pétrole raffiné», et pour les mines, par une augmentation de la production des «minéraux non métalliques».

Conjoncture mitigée

Au terme du 4ème trimestre 2009, la situation des carnets de commandes a été jugée d’un niveau normal par 77% des chefs d’entreprises dans le BTP, 53% dans les industries de transformation et 21% dans le secteur des mines. En revanche, ce niveau a été jugé peu garni par 76% des chefs d’entreprises dans le secteur des mines, 31% dans les industries de transformation et 19% dans le secteur du BTP.
S’agissant de la situation de l’emploi, il ressort des déclarations des patrons d’entreprises que les effectifs employés par le secteur des mines auraient connu une tendance haussière durant le 4ème trimestre 2009 par rapport au trimestre précédent, ceux du secteur de l’énergie auraient connu une baisse, alors que ceux des secteurs du BTP et de l’industrie de transformation auraient connu une quasi-stagnation.
Selon les résultats de l’enquête, la marge de la capacité productive non utilisée des entreprises, au cours du 4ème trimestre 2009, aurait été d’environ 14% pour les mines, 18% pour l’énergie, 22% pour le secteur industriel et 33% pour le secteur du bâtiment et travaux  publics. Dans ce sens, la marge de la capacité de production non utilisée la plus élevée aurait été affichée par la branche des «articles en caoutchouc ou en plastique» (38%) et la plus faible par la branche des «boissons et tabacs» (14%). Il convient de noter que la quasi-totalité des entreprises des deux secteurs des mines et de l’énergie, 75% de celles relevant du secteur manufacturier et 74% de celles du secteur du BTP auraient réalisé des dépenses d’investissement en 2009. Ces dépenses auraient été consacrées, essentiellement, au remplacement d’une partie du matériel et à l’extension de l’activité.


BTP : des pronostics favorables

Les pronostics avancés par les patrons des entreprises pour le 1er trimestre 2010 font ressortir une tendance haussière de l’activité du secteur du Bâtiment et Travaux Publics.
Les opérateurs du secteur manufacturier s’attendent à une légère amélioration de la conjoncture. En revanche, une baisse est prévue au niveau de la chimie et de la parachimie, des produits textiles et bonneterie, et de l’habillement à l’exclusion des chaussures. Une hausse de la production est également prévue dans le secteur de l’énergie, tirée par l’augmentation de la production du pétrole raffiné.
Pour l’emploi, il est prévu, une hausse des effectifs dans le BTP, et une baisse dans les secteurs des mines, de l’énergie et de l’industrie de transformation.


Achir Karim
Samedi 20 Mars 2010

Lu 288 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs