Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Avec 1,9% de CA, l’opérateur historique maintient son leadership. Maroc Telecom s’en tire




Malgré une conjoncture internationale difficile et une forte concurrence sur le marché local, Maroc Telecom s’en est plutôt bien tiré au premier semestre de l’année en cours. A l’instar de l’économie marocaine qui enregistre une croissance de +5,7% en 2009, l’opérateur des télécommunications préserve la croissance de son chiffre d’affaire qui affiche une progression de l’ordre de 1,9% par rapport à 2008 soit 14,6 milliards de dirhams. Pour un résultat opérationnel avant amortissement de 8,6 milliards de dirhams, équivalant à une hausse de +1,0%. Une « performance » intéressante au regard du contexte dans lequel le groupe dit évoluer.
C’est ce qu’a déclaré en substance Abdeslam Ahizoune, président du Directoire du groupe Maroc Telecom, lors d’une rencontre organisée, mercredi 29, au siège de la société, à Rabat.
« Le groupe Maroc Telecom a préservé une croissance du chiffre d’affaires et un niveau de résultat satisfaisant, soutenu en particulier par les performances des filiales, malgré un contexte économique mondiale défavorable et en dépit de l’intensification de la concurrence », a déclaré Abdeslam Ahizoune, soulignant que le résultat net part du groupe a enregistré une croissance de +2,6%, atteignant 4,6 milliards de dirhams.
Selon des chiffres annoncés par ce dernier, les filiales ont connu durant la même période une croissance exceptionnelle. Le parc total s’est apprécié de +42% en juin 2008 soit 3,5 millions dont 3,2 millions au seul rayon mobile qui enregistre +44% de croissance. Et +17% et +50% respectivement pour le fixe et Internet. Des chiffres qui témoignent de la capacité de l’entreprise à résister à la crise que connaît l’économie mais aussi de bonnes résolutions et de la politique engagée depuis quelques années. Et dont les résultats ont permis de préserver l’élan et l’avance pris par Maroc Telecom sur le marché local. Mais également à l’échelle internationale, notamment en Afrique subsaharienne où l’opérateur enregistre des résultats en nette progression. Des résultats que l’entreprise entend consolider tout en poursuivant son développement dans une région qui représente désormais 18% du chiffre d’affaires du groupe. Pour ce qui est des perspectives pour l’année 2009, l’opérateur table sur une croissance du chiffre d’affaires de l’ordre de 2%, pour une marge opérationnelle qui devait avoisiner les 45%.

ALAIN BOUITHY
Jeudi 30 Juillet 2009

Lu 670 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs