Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Aux communales, la représentativité des Marocaines va doubler

Sous la Coupole les femmes ont fait front commun




Aux communales, la représentativité des Marocaines va doubler
C’est fait. Aux prochaines élections communales, en septembre, les conseillères représenteront 27% du corps élu. Les députés ont voté à l’unanimité la loi 59-11 comprenant l’amendement portant sur une meilleure représentativité des femmes. La veille, en commission parlementaire de l’intérieur, le projet de loi a été adopté avec la même unanimité.
La députée usfpéiste, Rachida Benmessaoud ne boude pas sa joie. La représentativité des Marocaines revient de loin. La bataille a été difficile et longue. Pas évident de convaincre le gouvernement Benkirane de participation des femmes aux élections en tant qu’élues et encore moins de parité.  Au Groupe parlementaire de l’Union socialiste des forces populaires, les socialistes se souviennent des amendements à la loi organique relative aux régions et collectivités territoriales qu’ils ont présentés. « Notre amendement visait une représentativité des femmes dans les communes à hauteur de 30% pour être en harmonie avec la région dont le quota des femmes est fixé au tiers. Nous avions également présenté un amendement pour que l’une des commissions prévues par la région soit présidée par une femme et ce pour assurer la présence de la Marocaine dans de telles structures. Malheureusement, nos propositions ont été tout bonnement rejetées », rappelle R. Benmessaoud.
Les défenseurs acharnés de la représentativité féminine ne lâchent pas pour autant prise. Sous la Coupole,  la mobilisation des femmes députées et des partis de l’opposition s’est organisée. Un front commun autour d’un plaidoyer identique s’est mis en place. La commission de la parité que prévoit le règlement intérieur  de la Chambre basse –une initiative usfpéiste- est de la bataille et multiplie les réunions. «Parce que le projet de loi 59-11 dans sa première mouture avait très peu à voir avec les dispositions de la Constitution proclamant l’égalité entre les femmes et les hommes et appelant à la parité. Au regard de l’augmentation du nombre des élus, un recul allait  même être observé dans la présence des élues dans les communes. En fait, elles allaient être moins nombreuses qu’en 2009 et c’est ce que les partis de l’opposition ont démontré au gouvernement», explique cette députée du parti de la Rose.
Dans les rangs de la majorité, on est aussi sensibles à l’argument. Les groupes parlementaires de l’opposition –USFP, Istiqlal, PAM et UC- présentent un amendement commun pour que la représentativité des femmes soit revue à la hausse dans les conseils communaux.  Au final, le quota passera de 12 à 27%. 
Les militantes et les activistes des droits des femmes parlent volontiers d’un amendement qui fera date. «Les communes ne seront pas gérées sans les femmes et leur implication peut enfin avoir du sens», soutient cette parlementaire du Parti authenticité et modernité. 
Le 4 septembre prochain,  4 femmes seront élues  dans chacune des communes des grandes villes. Elles seront 6 dans les circonscriptions comptant moins de 200.000 habitants et 8  dans celles de plus de 200.000 personnes. 

Narjis Rerhaye
Vendredi 19 Juin 2015

Lu 1565 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs