Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Aux abois, le PJD tire à l’aveuglette

Les diffamations, les insultes et les injures en disent long sur la culture d’exclusion chère au parti au pouvoir




Aux abois, le PJD tire à l’aveuglette
Le PJD semble être entré en guerre ouverte contre les partis de l’opposition. Il ne se passe pas une semaine sans que le chef du parti de la Lampe ou l’un de ses ouailles ne s’attaquent à  l’opposition et  dénigrent ses leaders. Et la semaine dernière n’a pas dérogé à la règle. Elle a été marquée par une sortie virulente de quatre figures du parti islamiste. 
Intervenant lors d’une rencontre avec le comité central de la jeunesse de son parti, Benkirane, secrétaire général du PJD, a fustigé de nouveau  ses adversaires politiques désignés comme   des personnes vulnérables et déboussolées qui ne savent pas par quoi commencer ni où aller. Pis, il a qualifié ces derniers  de  pleurnicheurs rétribués.
De son côté, Bassima Hakkaoui, ministre de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social, a ouvert le feu sur l’opposition en l’incriminant de vouloir nuire au travail du gouvernement.  Invitée à l’ouverture d’une session de formation à Rabat, la ministre a accusé l’opposition de parasiter l’action gouvernementale et de noircir l’image de ses leaders.  Des propos tellement ressassés par le chef du gouvernement  et ses ouailles qu’ils ne veulent plus rien dire. Abdellah Bouanou, député du PJD, s’est invité également  au débat. Il s’en est pris directement au PAM,  ennemi juré du parti islamiste. Ce dernier a été accusé d’exploiter les institutions de l’Etat et de  tenter de revenir à la logique de la domination d’avant la Constitution de 2011. Hamid Chabat n’a pas été épargné non plus. Le secrétaire général de l’Istiqlal a été qualifié par Abdelaziz Aftati, député PJD, de simple d’esprit et de charlatan. 
La guerre du PJD contre l’opposition semble donc être montée d’un cran. Les adversaires politiques du parti de la Lampe sont devenus désormais  des ennemis qui cherchent par tous les moyens à  empêcher les barbus d’atteindre leurs objectifs, voire à attenter à leur propre existence.Une aberration pour Khadija Rouissi, membre du bureau politique du PAM, qui estime que les propos du secrétaire général du PJD et de ses ouailles sont des éléments révélateurs de l’ostracisme   des islamistes. « Le PJD n’a jamais cru à la culture de la différence, de la diversité et la reconnaissance de  l’autre. Il ne croit pas non plus à la démocratie, aux institutions et à l’alternance au pouvoir », nous a-t-elle déclaré avant d’ajouter : « Si la désignation d’un adversaire est un acte essentiel dans la démocratie, les responsables du PJD parlent plutôt d’ennemis à abattre.    
D’ailleurs, les diffamations, les insultes et les injures proférées à l’égard de l’opposition en disent long sur leur culture d’exclusion». 
Pour notre source, le PJD a besoin de se créer des ennemis pour justifier ses échecs, ses faux  pas et son incapacité à gérer le pays. En outre, une « bonne » guerre sert à détourner les regards sur les vrais problèmes et à fournir des exutoires aux critiques émanant de ses partisans. « Tout, aux yeux de Benkirane, est fait pour nuire à son parti.  La victimisation et la théorie du complot font  partie de sa  stratégie pour se maintenir au pouvoir », nous a-t-elle précisé avant de conclure que ce jeu risque d’altérer le jeu démocratique et nuire  au bon fonctionnement du processus politique.   

Hassan Bentaleb
Mardi 3 Mars 2015

Lu 945 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs