Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Aux Etats-Unis , certains ménages se font payer leurs économies d’énergie




La menace de voir disparaître les ours polaires n'est pas une incitation suffisante pour encourager les Américains à réduire leur empreinte carbone. Des entreprises ont trouvé une solution aussi alléchante que pragmatique: rémunérer ceux qui font des économies d'énergie.
MyEex, un courtier en énergie de White Plains (Etat de New York, nord-est) vient de lancer une plateforme permettant aux entreprises d'acheter des crédits d'émission, non pas à d'autres entreprises, mais à des particuliers qui réalisent des économies d'énergie, ne serait-ce qu'en pensant à éteindre la lampe en quittant une pièce.
Le premier crédit a été vendu en janvier pour 21,50 dollars, dont une commission de courtage de 4,30 dollars. L'idée est simple: si suffisamment de particuliers sont prêts à jouer le jeu, cela aura un impact réel sur les émissions de gaz à effet de serre, et le courtier engrangera les commissions.
Pour l'instant, quelque 2.000 ménages ont signé auprès de MyEex, qui tente de faire certifier sa méthode consistant à évaluer les économies d'énergie réalisées à partir de l'examen des factures de chauffage ou d'électricité.
Randy Wilson, qui a empoché le premier crédit carbone émis par MyEex, trouve l'initiative excellente. Il a décidé d'agir l'an dernier en apprenant que sa compagnie d'électricité prévoyait d'augmenter ses tarifs de 30 à 40%.
Son épouse et lui ont installé des ampoules électriques plus économes, décidés de débrancher tous les appareils électriques, comme les ordinateurs, quand ils n'étaient pas utilisés, et d’installer un système de panneaux solaires d'un coût de 58.000 dollars sur le toit de leur maison en Pennsylvanie (est). Leur facture d'électricité est passée de 120 dollars par mois à zéro. Grâce à des crédits d'impôts, qui ont réduit des deux tiers le coût de ses panneaux solaires, et aux économies réalisées, Randy Wilson pense que son investissement sera amorti en six ans.
"L'idée d'économiser de l'argent et en plus d'être payé pour cela, c'est époustouflant", commente-t-il, interrogé par l'AFP. Environ 17% des émissions de gaz à effet de serre des Etats-Unis proviennent des ménages sous forme de chauffage, climatisation, électricité, traitement des déchets. Cela représente, selon l'Agence américaine de protection de l'environnement, jusqu'à quatre tonnes d'équivalent CO2 par personne et par an. Joanna Smith a été étonnée de constater à quel point il était facile de réduire la consommation d'énergie de son appartement new-yorkais, depuis qu'elle a rejoint Earth Aid. Cette société dont le siège est à Washington accorde à ses membres des points en fonction des économies d'énergie réalisées. Ces points peuvent ensuite être échangés contre des récompenses sous forme de cours de yoga, de séances d'hydrothérapie ou encore de vêtements bio pour enfants.
Joanna apprécie surtout qu'Earth Aid surveille ses factures et lui envoie des courriels pour la prévenir quand elle consomme trop d'énergie. "Je n'avais pas conscience de ma consommation auparavant", dit-elle.
Earth Aid a passé deux ans à mettre au point un système pour analyser les factures des compagnies énergétiques. Des milliers de personnes surveillent leur consommation par son intermédiaire, et quelque 160 entreprises se sont associées à Earth Aid pour proposer des récompenses.
L'un des cadeaux les plus appréciés des utilisateurs du site est un bon de 25 dollars pour manger chez Founding Farmers, un restaurant huppé de Washington qui propose uniquement des produits bio.

AFP
Lundi 22 Mars 2010

Lu 203 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs