Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Autorégulation concertée du paysage médiatique

La diversité, un facteur de performance




Autorégulation concertée du paysage médiatique
Le président du Réseau des chaires UNESCO pour la communication et l’information (ORBICOM), Bertrand Cabedoche, a mis l’accent, dimanche à Skhirat, sur les avantages et l’importance de l’autorégulation concertée du paysage médiatique, qui intègre la diversité comme facteur de performance.
 «Le juridisme à outrance montre ses limites, quand il brime la créativité, la réactivité et l’investissement», a souligné M. Cabedoche, lors de la clôture des travaux des journées internationales de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) sur la diversité, placées sous le thème «Diversité culturelle et linguistique: Richesse et liberté, régulation et créativité».
 Ainsi, il a estimé qu’il faut évoluer des pratiques de régulation top-down vers des actions de plus en plus concertées, négociées avec les acteurs du secteur audiovisuel.
 «Pour autant, la question d’une régulation plus contraignante, associée à une évolution d’un droit plus coercitif reste posée, dans le cas de la protection de la vie privée, la lutte contre la cybercriminalité, la protection des droits d’auteurs et la sauvegarde des patrimoines immatériels», a-t-il précisé.
 Sur le même registre, le sous-directeur général pour la communication et l’information de l’UNESCO, Janis Karklins, a souligné le rôle des institutions de régulation et des différents acteurs du secteur dans le développement de réflexions innovantes pour faire face aux nouveaux défis relatifs à la diversité médiatique.
 De son côté, le directeur général de la HACA, Jamal Eddine Naji, a précisé que l’objectif de ces journées internationales sur la diversité est de dégager des pistes de réflexion pour l’avenir.
 «Il s’agit de définir si la régulation traditionnelle est valable avec l’émergence de nouveaux médias et de préciser si la diversité est une source enrichissante pour la cohésion sociale et l’échange entre les cultures», a indiqué M. Naji dans une déclaration à la MAP.
 Organisé par la HACA sous le Haut patronage de S.M le Roi Mohammed VI, en partenariat avec ORBICOM, ce séminaire de deux jours présente une occasion propice pour découvrir les différents horizons, approches et expertise liés à la diversité humaine.
 Il offre également un éclairage indispensable, préalable à une réflexion nationale sur la diversité culturelle et linguistique et ses enjeux de régulation et de promotion.
 Le programme de ces journées s’articule autour de trois principaux axes, à savoir «Concepts, principes et champs de la diversité», «Les médias et leurs enjeux de diversité, Internet y compris» et «Diversité, régulation, indicateurs et certifications».
 Ces journées ont été marquées par la participation d’une trentaine d’experts et de chercheurs à la renommée internationale bien établie dans les enceintes universitaires et onusiennes, en provenance de divers pays d’Amérique du Nord, d’Amérique Centrale et du Sud, d’Europe, d’Afrique, d’Asie et d’Australie.

MAP
Mercredi 29 Mai 2013

Lu 297 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs