Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Auteur du roman “Un coquelicot en hiver ? Pourquoi pas” : Betty Batoul sème ses coquelicots en hiver




Alors que le SIEL referme ses portes, celui de Betty Batoul ne cesse de s’éclaircir. Tout comme celui des nombreux étudiants rencontrés lors de sa dernière visite au Maroc. Avec ses devises «Quand on veut, on peut !», «Va au bout de tes rêves et ne laisse jamais personne te dire que tu ne peux pas les réaliser !», «N’oublie pas de sortir de la route de temps en temps pour découvrir toutes les richesses des sentiers»,… Betty Batoul sillonne le Maroc et la Belgique depuis près d’un an. Et c’est toujours le même enthousiasme auprès des jeunes et moins jeunes. Un partage d’expérience de vie qui a toute sa place dans une société où l’on croit de moins en moins à ses capacités, en ses rêves.
Que ce soit à Sidi Bennour ou à El Jadida, les étudiants sont unanimes. Ils adorent ces rencontres et le silence qui règne durant tout l’exposé témoigne de l’intérêt qu’ils accordent à ces moments.
Betty Batoul ajoute que le Maroc a besoin de Toutes les femmes. Et trop nombreuses sont celles qui vivent encore dans la peur, la souffrance, la violence et ne peuvent révéler leur potentiel. Or, l’avenir se construira avec tout son capital humain, hommes et femmes.
Dans son roman autobiographique, “Un coquelicot en hiver ? Pourquoi pas” primé à trois reprises en Belgique, Betty Batoul raconte son histoire et insiste sur le fait qu’on peut se reconstruire et avoir une vie heureuse après avoir vécu de grandes souffrances. Aujourd’hui, mère de 4 enfants et épouse comblée, cadre dans une multinationale, directrice d’une maison d’édition et présidente de l’Asbl Succès, elle prouve qu’on peut se relever, retrouver le sourire et vivre dans le respect.
Reçue par le gouverneur de la province d’El Jadida, Mouad El Jamaï, elle a ensuite rencontré au Siel de Casablanca le ministre de la Culture, Bensalem Himmich accompagné du ministre de la Culture français, Frédéric Mittérand invité pour l’occasion; il ne repartira pas sans un coquelicot sous le bras… Il se murmure en coulisses que ses coquelicots seraient en chemin vers le Palais Royal.
En juillet 2010, Betty Batoul avait offert son roman au réalisateur Saâd Chraibi lors du tournage de son film « Femmes entre hier et demain » dont la sortie est prévue en mars prochain et dans lequel elle fait une courte apparition. Dernièrement, Betty Batoul a rencontré Eric Emmanuel Shmitt à la foire du livre de Bruxelles. Il s’est dit intéressé par cette histoire émouvante. « Merci d’avoir provoqué cette rencontre » a-t-il précisé avant de figer ce moment sur pellicule. Un coquelicot en hiver au cinéma prochainement ? Et pourquoi pas ! Les rêves se réalisent et Betty Batoul en est convaincue. Le tout est de savoir qui du Maroc ou de la Belgique s’engagera le premier.
En attendant, elle poursuit son travail de terrain en donnant des conférences sur le thème « Quand on veut, on peut ! » : un moment d’émotion intense, de partage aussi. Et si l’envie vous vient de pleurer, vous verrez à quel point vous vous sentirez mieux après !

PAR Abdellah HANBALI
Mardi 1 Mars 2011

Lu 769 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs