Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Augmentation record des prix des viandes rouges à Casablanca

Les congés pris par les services vétérinaires mis en cause par les professionnels




Augmentation record des prix des viandes rouges à Casablanca
Les prix des viandes rouges ont atteint des moyennes record dans les abattoirs de Casablanca. Jusqu’au 15 août, le prix du kilogramme de viande ovine en gros a atteint plus de 85 DH et celui  de la viande bovine plus de 70 DH. Une première dans l’histoire des abattoirs pour les professionnels du secteur, qui affirment que jamais les prix n’ont atteint de tels niveaux. En cause, la mise en congé des vétérinaires à l’occasion de l’Aid El Fitr.  
« Les techniciens des services vétérinaires relevant de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) refusent de travailler pendant la journée de l’Aid au prétexte qu’ils ne sont pas indemnisés pour le faire durant ce jour férié», nous a expliqué Jamal Farhane, secrétaire général du secteur du transport des viandes relevant du Syndicat national des commerçants et des professionnels, avant d’ajouter  que les professionnels ont alerté les services concernés à propos de cette situation prévisible depuis fort longtemps. « On a mis les services vétérinaires en garde mais ces derniers ont fait la sourde oreille à notre demande préférant  mettre en difficulté plusieurs bouchers qui se sont trouvés sans possibilités d’approvisionnement», nous a-t-il précisé.     Notre source estime que  cette  décision a été prise sans consultation préalable des professionnels du secteur qui sont en colère puisque cette situation ne sert en rien leurs intérêts. « On n’arrive pas à comprendre comment  une telle décision a été prise alors qu’on sait que la consommation de viande augmente pendant  l’Aid et les jours qui lui succèdent», nous a-t-il indiqué.
Face à cet état de fait, nombreux sont les bouchers qui ont préféré  s’approvisionner en viandes dans les abattoirs et les tueries périphériques de la ville  jugées moins chères au lieu de celui de Casablanca. « Aujourd’hui, je peux vous garantir qu’une grande majorité des Casablancais ont consommé de la viande en provenance de l’abattage clandestin. En décidant de ne pas travailler, les vétérinaires ont signé un chèque en blanc aux trafiquants de ces produits et leur ont indirectement permis d’inonder la ville en viandes dont personne ne connaît l’origine », nous a confié notre source qui ne cache pas son inquiétude. « On est déjà confronté à l’accroissement du phénomène de l’abattage clandestin et ce qui vient de se produire va accentuer la tendance », nous a-t-elle lancé.
Pour d’autres professionnels, cet envol des prix participera incontestablement à ternir l’image des abattoirs de Casablanca déjà atteinte suite aux nombreux scandales qui ont secoué cet établissement comme en témoigne la dernière enquête diligentée par la police sur la dégradation des infrastructures de ces abattoirs, la qualité de leurs services, la cherté de leurs taxes, etc., ainsi que la découverte de présumés prélèvements illégaux de taxes via une majoration de 5% de la TVA. Une situation dont les effets néfastes ont commencé à se faire sentir puisque nombreux sont les bouchers qui ont commencé à bouder les abattoirs de Casablanca et préfèrent  s’approvisionner en viandes dans les abattoirs municipaux de Mohammedia et les tueries périphériques de la ville.

Hassan Bentaleb
Vendredi 16 Août 2013

Lu 1064 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs