Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Augmentation du taux de chômage


50.000 nouveaux demandeurs d’emploi sur le marché du travail selon la DTFE



Augmentation du taux de chômage
La population active en chômage s'est accrue de 50.000 personnes, ramenant ainsi le taux de chômage à 9,4% au troisième trimestre 2012 contre 9,1% à la même période de l'année 2011, soit une détérioration du marché de l'emploi de 0,3 point, selon la Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE).
Selon le milieu de résidence, le taux de chômage est passé de 13,5 % à 14 % en milieu urbain. Cette évolution est due notamment à l'augmentation du taux de chômage au niveau des jeunes de 15 à 24 ans (+2,8 points) et de 25 à 34 ans (+1,2 point), précise la DTFE qui vient de publier sa note de conjoncture pour le mois de janvier 2013.
En milieu rural, le taux de chômage est passé de 4,1 % à 4,2 %, en relation avec la hausse de celui des jeunes âgés de 15 à 24 ans (+0,7 point) et des adultes âgés de 35 à 44 ans (+0,6 point), explique la même source.
Au terme du troisième trimestre 2012, la population active âgée de 15 ans et plus s'est raffermie de 0,9% par rapport à la fin du même trimestre de l'année précédente pour être estimée à 11.647.000 personnes.
En matière d'emploi, le volume global est passé de 10.492.000 au troisième trimestre 2011 à 10.548.000 durant la même période de 2012, soit une création nette de 56.000 postes.
Par milieu de résidence, 52.000 postes ont été créés en milieu urbain et 4.000 en milieu rural. Cette évolution recouvre une création de 95.000 postes rémunérés et une perte de 39.000 postes non rémunérés, composés principalement d'aides familiales.
Au niveau sectoriel, les créations d'emplois ont concerné les «services» avec 124.000 nouveaux emplois, soit une hausse de 3 % du volume d'emploi du secteur. Les nouveaux emplois ont été créés essentiellement dans les branches des «services personnels» (+65.000 postes) et du «commerce de détail et réparation d'articles domestiques» (+50.000 postes).
Quant à l'«agriculture, forêt et pêche », 19.000 postes d'emploi ont été créés, soit une hausse de 0,5 %.
En revanche, le secteur de l'«industrie y compris l'artisanat» a perdu 41.000 postes d'emploi, les bâtiments et travaux publics (BTP) 40.000 postes d'emploi et les «activités mal désignées» 6.000 postes.

Libé
Jeudi 24 Janvier 2013

Lu 117 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs