Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Augmentation du nombre de transactions et des prix : Le marché de l’immobilier repart à la hausse




L’année 2011 semble avoir été positive pour le marché de l’immobilier au Maroc, où le volume des transactions a enregistré une augmentation doublée d’une hausse des prix des biens immobiliers, a indiqué l’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI), établi par l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC) et Bank Al-Maghrib.
Selon ce document, 2011 a enregistré  une augmentation de  15,4% du  volume de ventes des  biens immobiliers immatriculés au niveau de  l’ANCFCC, contre 11,4% en 2010 et une  diminution de 7,9% en 2009. Ainsi, le nombre  de transactions a atteint 95.963 unités, reflétant  essentiellement l’accroissement de 13,6% des  ventes des biens résidentiels et de 21,8% de  celles des biens fonciers. Concernant la structure de transactions, les  biens résidentiels continuent de constituer  près de 67% de l’ensemble des ventes, avec  la prédominance des appartements. Quant  aux biens fonciers, ils occupent près de 27%  du marché national, alors que les biens  commerciaux n’en représentent qu’environ  7%. La progression des prix des biens immobiliers  en 2011 a concerné l’ensemble des catégories.
En effet, les prix des biens résidentiels se sont  accrus de 3,4%, après un accroissement de 1,3%  en 2010 et un repli de 2,2% en 2009. Quant aux  prix des biens fonciers et commerciaux, ils ont  connu des hausses respectives de 1% et de 3,3%.
Cette situation a permis l’augmentation de  l’indice des prix des actifs immobiliers de 2,7%, lui permettant ainsi de poursuivre son redressement entamé en  2010, après le fléchissement accusé en 2009.
Par ville, les prix des biens immobiliers ont crû  dans l’ensemble en 2011. En effet, à l’exception  de la ville de Tanger, où ils ont baissé de 1,1%, et  de Marrakech, où ils ont quasiment stagné, les  prix au niveau des autres villes ont marqué des  hausses allant de 1,1% pour Rabat à 11,3% pour  El Jadida.
Au niveau régional, les hausses ont été comprises  entre 1% pour la région de Marrakech-Tensift-El Haouz et 8,3% pour la région de Gharb-Chrarda-Beni Hssen, alors que des baisses ont  été observées notamment dans les grandes  villes des régions de Tanger-Tétouan, Taza-Al Hoceima-Taounate et Chaouia-Ouardigha. Dans les autres régions, les prix n’ont pas connu  de variations significatives.
S’agissant du volume de transactions des  biens résidentiels, il s’est élevé à 64.396  unités, en hausse de 13,6% par rapport à  l’année précédente, reflétant essentiellement  l’accroissement des ventes des appartements et  des villas de 15,8% et de 18% respectivement. Le  nombre de ventes des biens fonciers a également  augmenté, de 21,8%, atteignant 25.098 unités.
Pour leur part, les transactions portant sur les  biens commerciaux, chiffrées à 6.469 ventes, ont progressé de 9,5%, en raison de la hausse  de 15,4% des ventes des bureaux et de 7,8% de  celles des locaux commerciaux.

Saad Lazrak
Mardi 21 Février 2012

Lu 740 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs