Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Augmentation du nombre de sièges réservés au Parlement de l’enfant

305 sièges pour les circonscriptions et 90 pour la liste nationale




Augmentation du nombre de sièges réservés au Parlement de l’enfant
L’Observatoire national des droits de l’enfant (ONDE) a annoncé, mercredi, avoir décidé d’augmenter le nombre de sièges réservés au Parlement de l’enfant de 325 à 395 sièges, répartis entre 305 pour les circonscriptions électorales et 90 pour la liste nationale.
Un communiqué de l’ONDE indique qu’il sera procédé à l’annonce fin octobre des nouveaux membres du Parlement de l’enfant dans sa nouvelle composition ainsi que les activités qui seront organisées par cette instance sous la présidence effective de SAR la Princesse Lalla Meryem, présidente de l’ONDE.
La décision d’augmenter les sièges du Parlement de l’enfant vient accompagner les évolutions que connaît le pays concernant notamment le renouvellement des mécanismes d’action du Parlement, la révision des critères de redécoupage électoral et la préparation des listes des nouveaux membres du Parlement de l’enfant et la fin du mandat des enfants parlementaires au cours de cette année, a ajouté la même source. S’agissant de la 1ère catégorie, l’Observatoire va œuvrer à la mise en place, en collaboration avec le ministère de l’Education nationale, à la préparation d’une liste comprenant 305 enfants représentant l’ensemble des circonscriptions électorales, en tenant compte des critères d’excellence scolaire.


L’Observatoire a indiqué avoir décidé de réserver la liste nationale aux enfants âgés de moins de 16 ans et appartenant aux conseils communaux d’enfants, ou inscrits dans des instituts de formation professionnelle, des établissements et associations de protection des enfants, notamment ceux à besoins spécifiques, outre les établissements scolaires privés ou publics.
L’ONDE a ajouté que cette décision est une reconnaissance du rôle joué par le Parlement de l’enfant en tant qu’”école d’éducation à la démocratie” et une instance oeuvrant à “l’enracinement de l’esprit de citoyenneté et de tolérance”, ainsi que du principe d’égalité des chances, le but étant de s’ouvrir sur une catégorie plus large d’enfants, à travers l’élargissement de la participation à la dynamisation de l’action du Parlement de l’enfant.
Les membres de la liste nationale seront choisis sur la base des meilleurs projets liés aux droits de l’enfant et aux Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) sur les plans local, provincial, régional ou national, a ajouté l’Observatoire, annonçant que les enfants sélectionnés seront conviés à défendre leurs projets devant une commission nationale.

MAP
Lundi 7 Octobre 2013

Lu 217 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs