Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Augmentation du commerce entre les pays de l’OCI

Amélioration du volume des échanges en 2013 malgré la crise




Augmentation  du commerce entre  les pays de l’OCI
Les échanges commerciaux entre les pays membres de l’Organisation de coopération islamique (OCI) ont augmenté à environ 19% en 2013 malgré la crise internationale, a affirmé, mercredi à Casablanca, El Hassane Hzaine, DG du Centre islamique pour le développement du commerce (CIDC).
L’amélioration du volume des échanges commerciaux, qui totalisait environ 14% en 2005, démontre que la coopération dans le cadre de l’OCI est «stratégique et constitue un filet de sécurité», puisqu’elle a le mérite d’avoir aidé plusieurs pays membres à endiguer l’impact de la crise, a expliqué M. Hzaine dans une déclaration à la MAP en marge du Conseil d’administration du CIDC, organe subsidiaire de l’OCI. 
Par ailleurs, M. Hzaine a fait constater que le CIDC est en phase de bouclage de l’implémentation du plan décennal de coopération économique (2005-2015), adopté par les chefs d’Etats et de gouvernements en 2005 à Jeddah, et que l’accent est actuellement mis sur la préparation d’un nouveau plan pour la période 2015-2025 visant à promouvoir davantage les échanges.
De son côté, le secrétaire général du département du Commerce extérieur, Mohammed Benayad, a réitéré le soutien du Maroc vis-à-vis dudit Centre, notamment en ce qui concerne le développement des échanges inter-pays islamiques, afin d’atteindre l’objectif de 20% du volume global des échanges.
«Il faudrait néanmoins fonder cet objectif sur une amélioration de la valeur ajoutée des produits et services échangés, d’où la nécessité d’une stratégie d’intégration industrielle entre les pays membres pour accompagner la politique commerciale», a précisé M. 
Benayad, qui représentait le Maroc lors du Conseil d’administration.Les travaux du Conseil d’administration, qui se sont tenus à huis clos, ont porté sur l’évaluation des réalisations du CIDC en 2013, ainsi que des moyens financiers et logistiques nécessaires pour le développement de ces activités au titre de l’année 2015. L’accent sera mis, en outre, sur des accords de coopération avec de nouveaux partenaires, notamment la Fédération des Chambres de commerce et d’industrie du Conseil de coopération du Golfe. 
Cette session constitue également l’occasion pour les membres d’examiner l’état d’avancement de la mise en œuvre par le CIDC du programme d’action décennal (2005-2015).
Le Conseil d’administration du CIDC est composé actuellement des pays suivants : Maroc, Cameroun, Egypte, Koweït, Qatar, Arabie Saoudite, Sénégal, Tunisie et Turquie.

Samedi 3 Mai 2014

Lu 299 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs