Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Au second trimestre 2010 : Création de 158.000 emplois




Le nombre de la population active âgée de 15 ans et plus a augmenté au second trimestre 2010 de 1,6% par rapport à la même période de 2009.Il atteint aujourd'hui 11.628.000 personnes. La création d'emploi a touché, 158.000 postes  rémunérés dont 15.000 dans les villes et d'une perte de 33.000 postes dans les campagnes.  En conséquence, le volume global de l'emploi est passé, entre les deux périodes, de 10.539.000 à 10.679.000, soit une création nette de 140.000 postes d'emploi (92.000 en zones urbaines et de 48.000 en zones rurales).
C'est ce qui ressort d'une note d'information émanant du Haut commissariat  au Plan au sujet de la situation du  marché  du travail au second  trimestre de cette année. Quant au taux d'emploi, selon la même source, il est passé de 46,6% à 46,4%. Il a baissé de 0,2 point dans les villes (passant de 38,6% à 38,4%) et de 0,1 point dans les campagnes (de 58,2% à 58,1%).
La note d'information du Haut commissariat précise que ce sont les secteurs des BTP, de l'industrie et des services qui  sont à la base de cette création d'emploi. Au niveau sectoriel, les créations d'emplois ont concerné :
o    les BTP avec 109.000 postes nouveaux (soit une augmentation de 11,4%) ;
o    l'industrie avec 28.000 postes (+2,2%) ;  
o    les services avec 92.000 postes (+2,4%).
En revanche, le secteur de l'agriculture, forêt et pêche a connu une perte  de 83.000 postes d'emploi (soit -1,9%) et les activités mal désignées ont diminué de  6.000 postes. Cependant, le Haut commissariat au Plan indique qu'on assiste à une légère hausse du taux de chômage, accompagnée d'une hausse  du taux de sous-emploi, entre le 2ème trimestre de 2009 et la même période de 2010.
En effet, la population active en chômage a augmenté de 4,2% au niveau national, passant de 911.000 au deuxième trimestre 2009 à 949.000 chômeurs au deuxième trimestre 2010, soit 38.000 chômeurs en plus. Le taux de chômage est passé de 8,0% au deuxième trimestre 2009 à 8,2% au cours de la même période de l'année 2010. Selon le milieu de résidence, il est passé de 12,6% à 12,7% en milieu urbain et de 3,0% à 3,3% en milieu rural. On note à cet égard qu'en milieu urbain, la hausse la  plus importante du taux de chômage est enregistrée chez les personnes âgées de 45 ans et plus (+0,6 point).
En milieu rural, à l'exception des adultes âgés de 35 à 44 ans dont le taux a connu une baisse de 0,8 point, toutes les autres catégories de la population active ont vu leurs taux de chômage augmenter. Les hausses les plus importantes ont été enregistrées chez les jeunes âgés de 15 à 24 ans (+0,6 point) et ceux âgés de 25 à 34 ans (+0,8 point).

GHALI MANSOUR
Mercredi 4 Août 2010

Lu 513 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs