Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Au prétexte d’être en grève : Des casseurs attentent à la liberté du travail à la MGPAP




Le droit à la grève est, certes, sacré pour peu qu’il soit exercé dans les normes. La liberté du travail ne l’est pas moins. Encore faut-il en convaincre ces «sbires, étrangers à la Mutuelle générale du personnel des administrations publiques (MGPAP), armés de matraques et de chaînes »,  et qui agissent au « prétexte d’organiser un sit-in ». C’est ainsi que la correspondance adressée par l’Union locale fédérale de Rabat, affiliée à la FDT, au wali de la Région de Rabat-Salé-Zemmour- Zaer et au préfet de police de la capitale définit les actes commis par des milices dressées pour la besogne. Elle demande leur intervention immédiate afin de garantir la sécurité aux fonctionnaires de la MGPAP.    
L’UGTM et la CDT sont entrées en lice et ont saisi, à  leur tour,  le Premier ministre, les ministres de l’Intérieur et celui de l’Emploi pour que soit mis fin à cette situation d’insécurité que voulait faire régner depuis le 6 avril une quarantaine d’individus se réclamant de l’UMT.
Tout en appelant au respect du Code du travail, la FDT, la CDT et l’UGTM, expriment leur attachement au droit des employés et des adhérents de la MGPAP qui offre ses prestations sociales à environ 1.200.000 bénéficiaires appartenant à plus de 2600 établissements.  
Face à cette situation qui dure depuis un certain temps au vu et au su des autorités compétentes, le bureau administratif de la Mutuelle s’est réuni lundi en toute urgence en présence de tous les chefs de services pour débattre de ces incidents fâcheux qui auront un impact négatif sur la trésorerie de la Mutuelle.

LARBI BOUHAMIDA
Mercredi 13 Avril 2011

Lu 436 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs